sport

Van : De haut en bas, les marins ont besoin de Ty France et Logan Gilbert pour se lancer

Les marins viennent de terminer une course folle d’infanterie 5-4 contre trois habitants du bas à AL West, Texas Rangers, Los Angeles Angels et Oakland Athletics. Le match de neuf matchs contre des rivaux de classe était un exemple d' »amende », bien que cette étiquette ait été difficile à porter après que Seattle ait perdu des matchs consécutifs à Oakland samedi et dimanche.

Cahier Dreyer Mariners: Les dernières nouvelles sur Kirby et Gilbert, la position du système agricole

À 66-56, les Mariners ont 40 matchs de saison régulière à jouer dans un mois et demi rempli d’anxiété. Seattle entre dans la semaine à égalité avec les Rays et les Blue Jays pour les trois Les points sauvages de la Ligue américaineavec les jumeaux (2 1/2 match retour), Oriole (2 1/2) et White Sox (3 1/2) toujours à bonne distance.

La période chaude sera un spectacle bienvenu pour les fans des Mariners, bien que cela semble peu probable à moins que deux des meilleurs joueurs de l’équipe ne soient de retour sur la bonne voie. Ce serait, bien sûr, T-France et Logan Gilbert.

La France n’est plus la même depuis son retour de sa blessure au poignet le 5 août dernier. Il a frappé 0,145 en 62 joueurs sur la raquette avec un seul coup de buts supplémentaires et un jeu à plusieurs coups dans ces 15 compétitions. CMR + Il n’a que 16 ans (moyenne de 100) et la moyenne de la France pour la saison a chuté à 0,283 (elle était une fois de 0,355 fois en juin).

READ  Mel Pemble remporte la première médaille d'or canadienne sur piste

La pure descente du premier joueur de l’équipe d’étoiles est quelque chose que cette formation des Mariners ne peut tout simplement pas supporter. Seattle est vraiment limité en ce qui concerne la production de chauves-souris. Cette équipe a désespérément besoin que la France soit l’un des meilleurs frappeurs de la ligue avec les prétendants au score. Son palmarès en tant que frappeur régulier indique qu’il retrouvera sa force, mais l’urgence et la nécessité demeurent de le ramener à la normale.

Idem pour Gilbert qui a vu sa MPM passer de 2,78 à 3,52 lors de ses quatre derniers départs. Bien sûr, deux de ces matchs ont été contre les Yankees, mais peu importe, il a été sensiblement moins efficace ces derniers temps. Gilbert frappe seulement 5,75 frappeurs pour neuf courses tandis que près de quatre pour neuf courses sur cette distance. Seuls 58,6% des joueurs débutants sont bloqués et le taux de blessures graves autorisé est de 47,2%, selon FanGraphs.

Pour la saison, Gilbert ne se classe que dans le quatrième centile de tous les tireurs dans le centile le plus durement touché et le deuxième centile en vitesse de sortie moyenne, par Baseball Savant. Il se classe également au 12e rang en termes de taux de poursuite, ce qui explique sa baisse annuelle des grèves. La moyenne de coups de Gilbert tous les neuf rounds est passée de 9,7 en 2021 à 8,2 en 2022.

Une partie de cela peut être attribuée à la fatigue des bras. Il a réussi 143,1 points cette saison, dépassant facilement les 124 1/3 qu’il a lancés entre M’s et Triple-A la saison dernière.

READ  Paula Padusa bat Victoria Azarenka pour remporter Indian Wells

Le problème est que Seattle est faible lorsqu’il s’agit d’initier une promotion. George Kirby, l’apprenti, est lui aussi à la limite des rôles, et Marco Gonzalez est tout aussi agité ces derniers temps. En regardant la route, cela deviendrait un problème encore plus important si les Sailors faisaient les séries éliminatoires et s’ouvraient sur la route contre les Blue Jays. En effet, à notre connaissance, Robbie Ray reste vulnérable et ne pourra pas jouer au Canada.

Je n’écris pas ceci pour être tout à fait sombre, mais plutôt pour préciser que les marins ne sont pas sûrs de faire les séries éliminatoires malgré leur donnant 88% de chances de FanGraphs. Seattle devrait-il mettre fin à la sécheresse cette saison ? Certainement oui. Mais le sentiment d’urgence quotidien persistera jusqu’à ce que le nombre magique devienne zéro.

Il ne fait aucun doute que les performances accrues de la France et de Gilbert rendront tout le monde plus à l’aise avec la direction que prend cette équipe.

GM Jerry DePoto : Gilbert des Mariners trouve son équilibre

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer