entertainment

Un documentaire sur les arts martiaux du réalisateur de Kolkata se prépare pour sa première mondiale en France | Actualités du cinéma bengali

Il est temps de célébrer le talentueux chanteur, compositeur et réalisateur Pragna Dutta et pourquoi pas ? Le dernier film de Docu ‘Kathi: The Dagger of the Mind’, soutenu par Film Division India, est prêt pour sa première mondiale au Festival international FICTS de la Côte d’Azur de cette année en France.
« Kathi : The Dagger of the Mind » se concentre sur un sujet intéressant, qui est une exploration de la psyché humaine et de sa belle relation avec les arts martiaux. Entre innocence primitive et décadence moderne, kati (poignard) est bien plus qu’un outil, le film retrace le parcours de l’esprit martial et du poignard comme dans les anciens systèmes silambam et leurs successeurs tels que Kali et Silat.

Le Festival international des beaux-arts de la Côte d’Azur se déroulera du 2 au 4 mai, au cours desquels il consacrera trois jours de présentation, d’échanges et de colloque à la communication des valeurs olympiques et à la diffusion de l’importance de la pratique sportive. Le festival est promu et organisé par le Comité Départemental Olympique et Sportif des Alpes Maritimes (CDOS 06) conjointement avec la Fédération Internationale de la Cinématographie et de la Télévision du Sport (FICTS), liée au Comité International Olympique. Des films seront également publiés et un séminaire thématique sur la culture et les valeurs du sport sera organisé à Beausoleil.
Prajna, qui est actuellement professeure adjointe au département de réalisation et de production EDM au SRFTI, est ravie de partager la nouvelle : « Je suis ravie que notre film documentaire Kathi : la dague de l’esprit soit présenté en première au Festival international en France. J’espère notre travail d’amour a le potentiel d’inspirer de nombreuses vies alors qu’il poursuit son voyage solo en tant que documentaire. Je pense que chaque film a sa propre vie et j’espère juste que la nôtre mène une belle vie.

READ  Warren Bargell quitte le Tour de France après avoir été testé positif au COVID-19

Pendant ce temps, le monteur de documentaires Aaron Targin, également ancien élève de SRFTI, a déclaré : « Pour moi, monter un documentaire a toujours été de se lancer dans un voyage dont vous ne connaissez pas la destination. Le récit de tout documentaire émerge et se développe la table de montage après avoir passé au crible des heures (et parfois des jours) de séquences tournées sur une période de plusieurs années. Pour moi, il s’agit d’identifier de vrais moments puis de les reconstituer pour raconter une histoire qui colle à la vision du réalisateur.

Le film a été largement tourné à Chennai, Mumbai, Kolkata et Manille et présente de grands maîtres comme Suryamurthy Asana, Grandmaster Allan Fami, Nidar Singh, Shihan Shivaji Ganguly, Grandmaster Pradipta Roy, Shihan Guro Shibayan Ganguly et Sifu Guro Riddhi Dutta.

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer