Tech

TotalEnergies développe des projets pétroliers, gaziers et solaires en Angola

TotalEnergies a donné son feu vert pour développer trois champs offshore en Angola, dont le premier projet de gaz naturel non associé du pays. Premièrement, Begonia, le développement initial du bloc 17/06, est une découverte pétrolière située à 150 km au large des côtes angolaises. Le plan de développement de 850 millions de dollars US de Begonia comprend cinq puits sous-marins à nouveau reliés à la plate-forme FPSO de Pazflor, qui est déjà opérationnelle dans le bloc 17. Après sa mise en service, prévue fin 2024, il ajoutera 30 000 bopd à la production de FPSO.

Après CLOV Phase 3, un autre projet de satellite de 30 000 bep/j lancé dans le bloc 17 en juin 2022, Begonia est le deuxième projet de TotalEnergies en Angola à utiliser un système de production sous-marin standardisé, permettant d’économiser jusqu’à 20 % sur les coûts et de raccourcir la livraison des équipements Leisurely.

Environ 70 % des 1,3 million d’heures de travail estimées pour le projet auront lieu en Angola.

TotalEnergies opère le bloc 06/17 avec une participation de 30%, ainsi que les filiales Sonangol P&P (30%), SSI (27,5%), ACREP/Somoil (5%), Falcon Oil (5%) et PTTEP (2,5%).

TotalEnergies a également indiqué qu’il poursuivrait le projet « Non-Associated Gas 1 » (NAG1), qui comprend les champs de Quiluma et Maboqueiro. Le producteur français détient une participation de 11,8% aux côtés de ses partenaires, Eni (25,6% opérateur), Chevron (31%), Sonangol P&P (19,8%), BP (11,8%).

NAG1 est le premier projet de gaz naturel indépendant développé en Angola. Le gaz produit à partir des champs offshore de Quiluma et Maboqueiro alimentera l’usine de GNL de l’Angola, améliorant ainsi la capacité de production de GNL de l’Angola et la disponibilité de gaz domestique pour le développement industriel du pays. La production devrait commencer à la mi-2026.

READ  L'ordinateur portable de jeu Dell ne coûte que 685 $ aujourd'hui - économisez plus de 340 $ !

Outre les projets d’hydrocarbures, TotalEnergies a déclaré qu’il poursuivra également le projet Quilemba, la première centrale solaire de TotalEnergies en Angola. TotalEnergies, en collaboration avec le ministère de l’Énergie et de l’Eau et ses partenaires Sonangol et Greentech, s’est vu attribuer par les autorités angolaises la concession pour la construction de la centrale photovoltaïque de Quilemba, d’une capacité initiale de 35 MW (une mesure de production potentielle maximale, ou pic puissance) et la possibilité d’ajouter 45 MW dans une seconde phase.

La centrale sera située dans la ville méridionale de Lubango et devrait commencer à fonctionner à la fin de 2023. Grâce à l’accord d’achat d’électricité à prix fixe, elle apportera des économies au gouvernement angolais par rapport au carburant utilisé dans les centrales électriques existantes. TotalEnergies détient une participation de 51% dans Quilemba Solar, ainsi que les filiales Sonangol EP (30%) et Angola Environmental Technology (Greentech, 19%).

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer