sport

The French Connection reçoit deux méthodes d’acquisition

Deux groupes d’investisseurs distincts se sont approchés, une marque de mode britannique dont la marque «fcuk» a été un succès au début des années 2000, mettant fin à une longue tentative de son fondateur de vendre sa participation.

Le conseil d’administration de la société a déclaré vendredi que la plateforme d’investissement de détail Spotlight Brands et Gordon Brothers International l’avaient contactée, ainsi que l’investisseur de marque Go Global Retail et HMJ International Services.

French Connection a déclaré que les pourparlers étaient restés “à un stade très précoce”, ajoutant qu’il n’était pas certain qu’une offre serait faite ou non. Il n’a divulgué les termes d’aucune offre, mais a déclaré que toute offre était susceptible d’être en espèces.

Les principaux actionnaires du détaillant londonien sont deux sociétés contrôlées par Stephen Marks, son fondateur, et Sports Direct, la chaîne de vêtements de sport dirigée par le milliardaire Mike Ashley.

Marx cherchait depuis près de trois ans à vendre sa participation de 42%, une décision qui conduirait à une offre obligatoire des actions restantes en vertu des règles de rachat du Royaume-Uni.

La société valait près de 500 millions de livres sterling à son apogée en 2004 avant de perdre sa popularité auprès des jeunes acheteurs. French Connection a publié le communiqué après que les actions de la société cotée à Londres ont augmenté de près de 50% jeudi à 16,5 pence, ce qui lui donne une capitalisation boursière de 16 millions de livres.

READ  Enrique sur les pénalités ratées de Ramos: "S'il y avait eu un troisième, il l'aurait fait"

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer