World

Tennis: Stefanos Tsitsipas dit que Novak Djokovic a fait passer ses concurrents pour des idiots

sport

Aucune décision n’a été prise sur le sort de Novak Djokovic après avoir admis qu’il savait qu’il avait COVID-19 lorsqu’il est apparu en public. Vidéo / BBC

Le numéro quatre mondial Stefanos Tsitsipas a tenté d’attaquer Novak Djokovic à propos de sa saga de visas, affirmant que le numéro un mondial a rendu la majorité des joueurs « folles » pour avoir suivi les règles.

La saga de Djokovic devrait se prolonger jusqu’à vendredi, le gouvernement australien n’ayant pas encore pris de décision sur le licenciement de la star du tennis.

Alors que le visa de la star serbe a été annulé lundi par la Federal Circuit Court, le ministre australien de l’Immigration Alex Hawke a le dernier mot sur l’autorisation de Djokovic de rester.

Mais alors que le monde attend une décision quant à savoir si Djokovic pourra concourir pour son 10e titre de l’Open d’Australie, l’homme qui l’a battu lors de la finale de Roland-Garros l’année dernière a critiqué le Serbe.

Tsitsipas, qui ERT TV a rapporté avoir été exposé à une dose unique du vaccin Johnson & Johnson, était un joueur qui avait hésité à recevoir le vaccin dans le passé.

Mais alors que Tsitsipas a été poignardé pour « qu’il était nécessaire que je sois en Australie », le numéro un mondial Tsitsipas a critiqué pour avoir souhaité un traitement de faveur.

« Les statistiques montrent que 98% des joueurs ont été vaccinés et ont fait ce qu’ils devaient faire pour venir jouer en Australie », a déclaré Tsitsipas à WIO News en Inde.

READ  Covid-19: les admissions à l'hôpital atteignent un niveau record lors d'une journée record pour la propagation de l'omicron

« Un aspect est que oui, nous avons tous suivi des protocoles pour concourir en Australie, nous avons été très disciplinés dans cette partie.

« D’un autre côté, je dirais qu’il semble que tout le monde ne respecte pas les règles de la façon dont le tennis australien et le gouvernement mettent les choses en place.

« Un très petit groupe a choisi de suivre son propre chemin et cela donne à la majorité l’impression qu’ils sont tous des idiots ou quelque chose du genre. »

Stefanos Tsitsipas (à gauche) et Novak Djokovic.  Photos/Photosport
Stefanos Tsitsipas (à gauche) et Novak Djokovic. Photos/Photosport

L’ATP a déclaré que 97% des 100 meilleurs joueurs ont été vaccinés dans un communiqué plus tôt cette semaine.

Tsitsipas a déclaré que la position de Djokovic avait pris « beaucoup d’audace ».

« Il jouait certainement selon ses propres règles et faisait quelque chose que peu de joueurs ont eu le courage de faire, surtout après que l’ATP a annoncé certains critères pour que les joueurs entrent dans le pays », a-t-il déclaré.

« Personne ne pensait vraiment que je pouvais venir en Australie sans me faire vacciner et ne pas avoir à suivre les protocoles qu’ils m’ont donnés, ce qui prend beaucoup de courage à faire et met un Grand Chelem en danger. Je ne pense pas que beaucoup de joueurs puissent le faire cette.

« J’ai choisi d’y aller et d’être prêt à 100% pour tout ce qui allait arriver et de ne pas avoir à penser à autre chose.

« Pour moi, cela a fonctionné d’une manière, pour Novak, cela a fonctionné d’une autre. Cela ne signifie pas vraiment que ma voie est la bonne et la sienne est la mauvaise, c’est juste la perception que tout le monde en a. »

READ  Victoria lutte contre la transmission « transitoire » alors que 19 nouveaux cas de Covid-19 sont enregistrés | 1 actualité

Tsitsipas était dans une situation similaire à Djokovic mais semble n’avoir été vacciné que pour continuer la tournée.

En août, Reuters a rapporté que Tsitsipas avait déclaré qu’il ne se ferait vacciner que si la compétition de tennis était obligatoire.

« Personne ne m’a rien dit, a-t-il déclaré à des journalistes aux États-Unis. Personne n’a rendu la vaccination obligatoire ».

« À un moment donné, je devrai le faire, j’en suis sûr, mais jusqu’à présent, ce n’était pas obligatoire de concourir, donc je ne l’ai pas fait, non. »

Le New York Times rapporte que Djokovic pourrait faire face à plus d’obstacles à mesure que la saison se poursuit.

En mars, la tournée ATP se déplace vers les événements Masters 1000 à Indian Wells, Miami et aux États-Unis « exige désormais que les visiteurs soient entièrement vaccinés pour se rendre dans le pays à moins qu’ils ne soient citoyens américains, résidents permanents légaux ou voyageant avec un visa d’immigrant américain.  » dit le rapport.

La ministre française des Sports, Roxana Marasinho, a déjà déclaré qu’elle s’attend à ce que Djokovic puisse jouer sans vaccination.

Mais il est difficile de savoir quel bilan cette saga infligera à Djokovic.

La légende du tennis australien Todd Woodbridge a déclaré à Nine : « Il est très clair que l’impact de cela sur le tennis l’affecte.

« Il a dit: » J’adore le défi, et ce sera juste un autre défi. «  » Vous devez penser que lorsqu’il participe à ses matchs, l’énergie qu’il déploie avant même d’atteindre le premier tour est énorme. « 

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer