Economy

six banques françaises condamnées à une amende de 2,8 millions d’euros

La sanction vient de tomber. Six banques françaises viennent d’être condamnées à une amende cumulée de 2,8 millions d’euros pour avoir facturé des frais excessifs lors du paiement par carte de crédit.

D’après Le Parisien, la sanction a été prononcée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et du contrôle des fraudes (DGCCRF) contre BNP Paribas (Amende de 1,494 million d’euros), la banque postale (1,168 million d’euros), la Banque Populaire du Grand Ouest (74446 euros), la banque Afone (58200 euros), la Caisse régionale Crédit Agricole Normandie (48276 euros) et la Caisse fédérale du Crédit mutuel Maine Anjou Basse-Normandie (35600 euros) ).

DGCCRF qui a mené son enquête en 2018 a trouvé trois infractions bancaires : d’une part, les contrats proposés aux traders ne détaillent pas le taux de commission global à payer. Un manque de transparence qui empêche la concurrence entre les différents services bancaires.

Manque de transparence sur les cartes “doubles”

Concernant les clients consommateurs, “les banques ne respectent pas leur obligation de fournir des cartes de débit et / ou de crédit visuellement identifiable“. En outre, les soi-disant cartes de paiement doubles,” offrant le choix entre un débit immédiat ou un paiement par crédit renouvelable au moment du paiement, sont soumis à des frais d’interchange excessifsLa commission d’échange est versée par la banque du commerçant à celle du consommateur lors d’une transaction par carte bancaire.

Si la Banque Postale prétend avoir pris connaissance de la sanction de la DGCCRF, BNP Paribas “conteste les conclusions de l’enquête de la DGCCRF et a fait appel devant le tribunal administratif de Paris ». Selon Romain Roussel, directeur de cabinet de l’organisme de contrôle interrogé par Le Parisien, «c’est la toute première fois que ce type de pratique est mis en évidence et sanctionné».

La rédaction vous recommande


Lire la suite

READ  après le reportage France 2 sur la Charente, leur site surchauffe

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer