Top News

Si l’on regarde les déclarations de tous les partis, un troisième mandat est impossible

Si l’on regarde les déclarations de tous les partis, un troisième mandat est impossible. La crise est due au manque de réforme des institutions – du système judiciaire et des services.

Il l'a déjà déclaré BNR Bozhidar Boyanov, chef adjoint du PG du PP-DB.

Selon lui, il faut arrêter les slogans « rien avec personne », car il n'y a aucun moyen de former un parlement comprenant 121 députés.

Comme il l’a dit, il existe « un élément invisible qui brise la logique constitutionnelle et ne permet pas à certains partis de s’asseoir pour négocier avec d’autres sur la formation du gouvernement et parler des priorités » :

« Il s'agit d'utiliser le parquet et ses services pour faire pression sur le système politique. Ils sont actuellement centrés sur Delian Peevski et son influence là-bas, du moins c'est ce qu'il pense. »

Bouyanov a jugé préoccupantes la série de changements apportés par le Premier ministre par intérim Dimitar Glavchev :

« Les gens du GERB sont remplacés par des gens du DPS, en particulier des gens de Delyan Peevski. Le cas le plus important est celui des changements dans les services. Soudain, il s'avère que seules les personnes recrutées sur le quota PP-DB ne conviennent pas, et les quotas du GERB et du DPS restent. la même chose, et c'est intéressant « Le souci est de savoir comment les services sont assistés et nettoyés par des personnes qui ont une expérience professionnelle et ne sont pas des parachutistes. »

READ  Le conseiller juridique du ministère de l'Intérieur qui a insulté un manifestant a reçu la peine la plus légère

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer