science

se faire vacciner ne sera pas agréable, préviennent les médecins

Alors que les États-Unis se préparent à distribuer des vaccins contre le coronavirus à partir de décembre, des médecins mettent en garde contre les «effets secondaires difficiles». Ils demandent aux responsables de la santé publique et aux fabricants de médicaments d’avertir le public afin qu’ils sachent à quoi s’attendre et ne craignent pas la deuxième dose.

Lors d’une réunion avec des conseillers des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, le Dr Sandra Fryhofer a demandé: ses patients reviendront-ils pour la deuxième dose de vaccin s’ils observent des effets secondaires difficiles? Quoi qu’il en soit, «nous devons vraiment sensibiliser le public au fait que ce ne sera pas une promenade dans le parc», a-t-elle déclaré. Ses propos ont été rapportés par la chaîne américaine CNBS.

Participants aux essais vaccinaux Moderne et Pfizer avait témoigné de leur expérience en septembre dernier. Après avoir reçu l’injection, ils ont eu une forte fièvre, des courbatures, des maux de tête, de l’épuisement et d’autres symptômes désagréables. Cependant, alors que ceux-ci étaient inconfortables et intenses, ils disparaissaient souvent dans les 24 heures. Les déclarations avaient été confirmées par les deux laboratoires.

La réunion n’a eu lieu que trois jours après le dépôt d’une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence par le duo Pfizer et BioNTech pour leur vaccin, 95% efficace selon les données.

La rédaction vous recommande


Lire la suite

READ  Coronavirus: la Polynésie refuse le confinement malgré une contamination massive

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer