World

Sauvetage maritime aux Fidji, décapitation : la marine annule la recherche d’un équipage de pêche disparu

Des membres de la marine de la République des Fidji sauvent un membre d’équipage du FV TIRO II. Centre de coordination de l’image / Rescue Fidji

La marine fidjienne a annulé la recherche de cinq membres d’équipage de bateaux de pêche disparus
Après une prétendue décapitation en mer il y a 12 jours.

Le FV TIRO II, un thonier chinois battant pavillon fidjien, a été retrouvé en haute mer jeudi dernier par un P-3K2 Orion de l’armée de l’air néo-zélandaise à environ 90 milles marins à l’ouest de Fidji, avec deux membres d’équipage toujours à bord.

Le couple a déclaré aux sauveteurs que six membres d’équipage avaient sauté du bateau trois jours plus tôt – cinq étaient entrés dans l’eau sans gilet de sauvetage et un avec un radeau de sauvetage.

Un homme seul en short avec ses bras étroitement enroulés autour de lui a ensuite été sauvé d’un canot de sauvetage, mais cinq d’entre eux sont toujours portés disparus.

La marine de la République des Fidji a écrit sur Facebook hier soir : “Des opérations de recherche aérienne et maritime intensives ont couvert environ 8 000 kilomètres carrés avant qu’il ne soit décidé hier de suspendre les recherches”.

“Cette décision n’a pas été prise à la légère”, ont-ils écrit, notant le nombre de jours depuis que les disparus sont descendus du bateau, les conditions météorologiques pendant cette période et la distance par rapport à la terre.

READ  Chris Liddell, employé de Kiwi Trump, se serait retiré de la course à la première place au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques.

“Nous continuerons à conseiller les navires dans la zone pour toute observation et RFNS Savenaca continue d’opérer en dehors de la zone d’intérêt.”

Leur équipe continuera de travailler avec la police fidjienne et de l’assister dans ses “enquêtes sur les circonstances entourant cette malheureuse affaire”.

Un survivant du FV TIRO II capturé par des membres de la marine fidjienne.  Photo/République maritime de Fidji
Un survivant du FV TIRO II capturé par des membres de la marine fidjienne. Photo/République maritime de Fidji

Cette semaine, la police fidjienne interrogeait toujours les membres d’équipage secourus et n’a révélé aucun détail concernant les circonstances ni confirmé la décapitation d’un membre d’équipage.

Le Fiji Times a rapporté la semaine dernière que les autorités locales enquêtaient sur des allégations de décapitation présumée à bord du TIRO II, dont l’équipage était chinois, indonésien et fidjien.

“Nous sommes au courant d’allégations selon lesquelles un Fidjien a décapité un autre citoyen fidjien après une vive dispute”, a déclaré au journal le capitaine de vaisseau Humphrey Tawaki, commandant de la marine.

Le correspondant du Fiji Times, Luke Rawlay, a déclaré au Morning Report que les membres d’équipage secourus étaient au centre d’une enquête policière.

“Pour le moment, la situation est superficielle car la police n’a pas confirmé la décapitation. Pour le moment, ce sont des allégations.”

Abonnez-vous à Premium

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer