Top News

rechercher! L’ours polaire serpente vers le sud au Canada

émis en : Modifié:

MONTRÉAL (AFP) – Un ours polaire a été aperçu samedi dans la région du Québec au Canada, ce qui a incité les responsables de la faune à avertir les habitants des petites villes qu’ils étaient stupéfaits par cette apparition extrêmement rare.

Des témoins ont déclaré que l’ours – dont l’espèce est devenue le symbole des dangers du réchauffement climatique – a été vu le matin au Centre Madeleine à Gaspícia, une péninsule le long de la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

Samedi après-midi, les autorités tentaient toujours de retrouver l’animal.

« Le chien aboyait et j’ai entendu mon partenaire crier : ‘Il y a un ours, il y a un ours !' », raconte Sophie Bonneville, qui habite une ville de 2 000 habitants située à 800 kilomètres à l’est de Montréal ! « 

La Police provinciale du Québec a publié un tweet avertissant les gens de ne pas voir un ours et les exhortant à rester à l’intérieur.

Bonneville a déclaré que personne dans la ville n’avait encore vu d’ours polaire plus au sud, pas même les responsables de la faune.

« Les gens pensaient que c’était une blague », raconte-t-elle à l’AFP.

« Comment un ours peut-il traverser le sac de glace et nager et arriver ici? Même les gens de la rive nord n’ont pas vu une telle chose », a-t-elle déclaré.

La police a patrouillé dans la région, où la randonnée est populaire.

« Nous avons fait du porte-à-porte pour demander aux gens de rester chez eux », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police provinciale du Québec, Stéphane Tremblay. Il a dit qu’il n’avait jamais vu d’ours polaire dans cette région non plus.

READ  L'Alliance Nucléaire se réunit à nouveau à l'initiative de la France - EURACTIV.com

« Avec le changement climatique, tout est possible », a déclaré Bonneville, qui a réussi à prendre deux photos de l’ours avant qu’il ne parcoure une zone boisée.

« Qu’est-ce qui est inquiétant, pourquoi est-il venu ici ? Était-ce le réchauffement climatique ? Ou est-ce juste la faute de la nature ? » J’ai réfléchi.

Au Canada, les ours polaires – les plus grands carnivores de la planète – sont répertoriés comme une espèce « en voie de disparition ».

Une étude publiée en 2020 dans la revue Nature Climate Change a déclaré que le changement climatique pourrait entraîner leur extinction car le réchauffement climatique provoque la fonte progressive de la banquise arctique.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer