World

Rabuka s’excuse pour le coup d’État de 1987 et demande pardon

Le Premier ministre Sitiveni Rabuka a présenté aujourd’hui ses excuses à la communauté indo-fidjienne pour le coup d’État de 1987.

Rabuka a avoué lors d’un service de réconciliation tenu à la Vodafone Arena et a demandé pardon.

Il dit qu’il ne fait pas cette confession en tant que Premier ministre des Fidji parce qu’il ne tient pas le gouvernement responsable de ses actes en 1987, et qu’il ne fait pas non plus la confession au nom de Vanua-Navatu.

Rabuka dit qu’il fait cette confession en son propre nom et au nom de ceux qui ont participé avec lui au coup d’État militaire de 1987.

Le Premier ministre dit qu’ils admettent leurs méfaits et admettent qu’ils ont offensé de nombreuses personnes aux Fidji, en particulier la communauté indo-fidjienne.

Il dit qu’il admet leur faute et dit qu’ils sont justifiés de les blâmer.

Rabuka dit qu’il prie pour que Dieu nous permette de nous pardonner et de ne pas porter ce fardeau de haine.


L’Église méthodiste des Fidji présente ses excuses aux descendants des girmityas pour les blessures du passépar Naveel Krishantdimanche 14/05/2023

Recteur de l’Église méthodiste des Fidji, le révérend Eli Funesway

L’Église méthodiste des Fidji, dirigée par son révérend le révérend Eli Funesway, a présenté ses excuses aux descendants de Germitas pour les blessures passées lors d’un puissant service de réconciliation à la Vodafone Arena.

Tout en livrant son message, le révérend Funesway dit qu’ils confessent ouvertement et honnêtement leurs méfaits et demandent pardon.

Il dit qu’ils ne peuvent pas nier le fait que les difficultés et les épreuves rencontrées par les communautés indo-fidjiennes étaient si immenses que la plupart des gens ont du mal à transmettre leurs expériences, même aujourd’hui.

Le pasteur Vunisuwai dit qu’ils croient fermement que Dieu et le Créateur ont vu et entendu les cris, les peines et l’agonie des communautés indo-fidjiennes.

Il ajoute que la seule voie à suivre pour eux, pour un Fidji meilleur et prospère, est de reconnaître leurs lacunes et leurs erreurs, de se repentir du péché et de vivre dans la paix et l’harmonie.


READ  Tradi est « offensée » par la réponse idéaliste d'une femme aux appels indésirables

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer