Economy

quelle différence de prix avec la Renault Clio?

Quelques semaines avant d’arriver aux concessions, Dacia a dévoilé la liste des prix du nouveau Sandero. Des prix très attendus, pour savoir si la marque resterait fidèle à son positionnement low cost. La question pourrait se poser car la troisième génération opère une véritable montée en gamme.

La voiture prend plus soin de son style extérieur et fait d’énormes progrès en termes de présentation intérieure. Le design du tableau de bord n’est plus rustique! Ajoutez à cela de nouveaux équipements et surtout une base technique moderne. La nouvelle Dacia a pleinement droit à la nouvelle base CMF, que le Clio adoptée en 2019.

Certes, le CMF est ici un peu simplifié. Mais le Sandero sur une base technique ancienne et hyper-rentable, c’est fini, preuve que Dacia entre dans une nouvelle ère. La maîtrise des coûts de production se déplacera cette fois vers les volumes, avec plusieurs best-sellers sur une base commune (Sandero, Clio, Captur).

Evidemment, avec ce changement, Clio et Sandero n’ont jamais été aussi proches, d’autant plus qu’ils partagent également des moteurs, ce qui était déjà le cas depuis quelques années en raison de normes d’émissions plus strictes.

La comparaison du positionnement prix est donc plus facile et encore plus légitime. Les éléments techniques étant quasiment identiques, il se joue désormais principalement sur le matériel. Voici deux correspondances de prix pour estimer des écarts de dotation similaires.

La version de base

Le moteur de base est le même, une essence modeste de 65 ch, qui sortira à peine de la ville. Le ticket d’entrée au Sandero augmente de 400 € à 8 690 €, mais l’équipement est plus riche. Ainsi, le modèle Access dispose désormais de série: six airbags, freinage d’urgence automatique, limiteur de vitesse, allumage automatique des phares, vitres avant électriques, ordinateur de bord et volant réglable en hauteur.

READ  Quels sont les avantages de la rupture conventionnelle?

Du matériel que nous avons également sur la Clio Life, facturé 14 900 €. Il est encore mieux équipé (heureusement), axé sur la sécurité avec l’assistant de maintien de voie, l’avertissement de distance et la reconnaissance des panneaux, un équipement qui n’existe pas sur le Sandero. Il dispose également d’un régulateur de vitesse, d’un siège conducteur réglable en hauteur, d’une banquette 1/3-2 / 3, d’un verrouillage centralisé. Ce dernier équipement est de série sur le Sandero Essentiel, à 9 890 €. La Clio Life possède également des rétroviseurs électriques, les antibrouillards Sandero Essentiel.

Le cœur de la gamme

Prenez l’unité commune ECO-G, le bicarburant essence / GPL de 100 ch. Le Sandero au look classique avec la finition Comfort dispose d’un équipement similaire à la Clio Zen. La Dacia coûte 12 690 €, la Renault 18 800 €. Les deux véhicules sont équipés de série, en plus de l’équipement de base commun, de rétroviseurs électriques, de la climatisation manuelle, de la radio à écran tactile, du régulateur de vitesse, de la banquette 1 / 3-2 / 3, du siège conducteur réglable en hauteur.

La Clio a toujours l’avantage d’avoir une aide au maintien de voie et une reconnaissance des panneaux. Ses miroirs sont dégivrants. En revanche, le Sandero Confort dispose de série des radars de recul, du capteur de pluie et des antibrouillards, absents de la Clio Zen.

Ces trois derniers équipements arrivent sur la Clio Intens. Ce dernier est carrément à 21 300 €. Cependant, en plus du Sandero, il dispose de jantes de 16 pouces, d’un frein de stationnement électrique, de la climatisation automobile, d’une carte mains libres, d’une navigation, d’un plancher de coffre mobile. Mais cet équipement est en option à seulement 1140 € sur le Sandero! En plus de l’assistance à la sécurité, la Clio Intens ajoute toujours des vitres arrière électriques, l’écran de 7 pouces dans l’instrumentation, des feux de route automatiques et des phares full LED haut de gamme.

READ  Wall Street se retrouve dans l'espoir d'un nouveau plan de relance

finalement

La Sandero peut monter en gamme, elle conserve un positionnement prix / équipement extraordinaire parmi les citadines. C’est incontestable. Quant aux écarts de prix, ce n’est évidemment pas une science exacte, compte tenu des quelques différences d’équipement. Mais à dotation serrée, avec le SCe 65 ch en entrée de gamme, la différence est estimée à 3 500/4 000 €. Pour le GPL 100 ch cœur de gamme, c’est plutôt aux alentours de 5000 €!

Mais alors, que reste-t-il à la Clio? Les armoiries peuvent déjà être utilisées. Ensuite, la Renault reste plus technologique, et cet aspect compte pour les clients. Mais surtout, il y a un manque de présentation intérieure. Si le Sandero est bien mieux conçu, il conserve les matériaux de base et économise sur les garnitures. Cependant, sur ce point, Renault a fait d’énormes progrès dans la Clio avec la dernière génération.

Ainsi, si la différence de prix s’élargit au fur et à mesure que la gamme monte, c’est aussi parce que la Clio Intens dispose des fameuses matières en mousse sur le tableau de bord et les portes avant, un volant en cuir, des garnitures plus qualitatives, un éclairage intérieur LED.

Certains se diront que ça ne vaut toujours pas le coup de dépenser plus pour la Clio et que ça sent le brûlé pour cette dernière. Il n’en reste pas moins que l’on pensait déjà cela avec le duo Sandero 2 et Clio 4, et les deux ont chacun battu des records de ventes.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer