sport

PSG: contre Lille, Tuchel n’a pas le droit de se tromper … – Football

Malgré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, l’entraîneur du Paris Saint-Germain Thomas Tuchel n’aurait pas assuré son avenir. Pire, le technicien allemand pourrait être limogé en cas de mauvaise performance face à Lille dimanche en Ligue 1.

Thomas Tuchel n’est pas certain d’entraîner le PSG … en 2021.

En terminant premier de son groupe de Ligue des champions, devant le RB Leipzig et Manchester United, Thomas Tuchel pensait se donner de l’air. Et pourtant, la question de son avenir n’est pas résolue au sein du Paris Saint-Germain.

Car à dix jours de la trêve hivernale, et dans la foule d’une défaite contre l’Olympique Lyonnais (0-1) en Ligue 1, le sélectionneur allemand se retrouve à nouveau menacé.

Lille, le match de couperet?

Comme expliqué mardi dans le journal L’Equipe, la direction francilienne n’exclurait plus de remplacer son entraîneur avant même fin 2020! Malgré le premier défi relevé avec la qualification pour le deuxième tour de C1, Tuchel pourrait payer un début de saison mitigé au niveau national, avec quatre défaites en quatorze jours en Ligue 1, face à des concurrents marseillais (0-1), monégasque ( 2 -3) et Lyon en particulier.

Cette saison, le PSG a perdu tous ses gros matches de Ligue 1. Tuchel est donc affaibli avant d’affronter Lorient mercredi (21h), et surtout Lille, l’actuel leader du championnat, dimanche (21h). Autant dire qu’une défaite contre les Mastiffs placerait l’entraîneur allemand dans une position inconfortable, et même sur la sellette.

Leads, mais pas de contact

En tout cas, les dirigeants français n’ont pas de contact avec un éventuel successeur, pour le moment. En interne, trois candidats auraient déjà les faveurs des décideurs parisiens en cas de changement de formateur. Ce sont Massimiliano Allegri, Mauricio Pochettino ou Thiago Motta, qui ont tous les trois l’avantage d’être libres.

READ  La Hongrie doit tout quitter sur le terrain contre la France - sélectionneur

Mais toujours selon L’Equipe, la décision finale viendra des hauts lieux de Doha et de l’Emir al-Thani. Le propriétaire parisien a lui-même exigé la nomination de Tuchel en 2018. Sous contrat avec les Rouge et Bleu jusqu’en juin prochain, l’ancien entraîneur de Dortmund avait donc tout intérêt à faire ses preuves en cette semaine cruciale.

Le PSG a-t-il raison de faire pression sur Thomas Tuchel? Changer d’entraîneur en cours de saison, une erreur en vue? N’hésitez pas à réagir et à discuter dans la zone ajouter un commentaire

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer