World

Pourquoi les supermarchés vérifient-ils l’identité pour les ventes d’alcool à zéro % ?

Les bananes très mûres, le soda au gingembre et la soi-disant bière à zéro pour cent ont une chose en commun : des traces d’alcool, certaines étonnamment élevées.

Fair Go a organisé un test d’échantillon de bière au gingembre achetée en magasin qui contenait 0,44% d’alcool par volume, près de la limite de 0,5% sur les boissons non alcoolisées.

La bière au gingembre est vendue dans l’allée des boissons gazeuses sans restrictions, tandis que la bière sans alcool d’un grand brasseur peut faire l’objet d’une vérification d’identité au supermarché.

Il est en vente aux côtés des bières à pleine puissance dans la division bière et vin, mais a été testé à 0,21% abv – la moitié de la force d’un échantillon de bière au gingembre.

Ce n’est qu’une des caractéristiques particulières de la réglementation sur la vente d’alcool, a déclaré le Dr Rebecca Dade, scientifique du vin à l’Université d’Auckland.

« Dans votre allée de pâtisserie, à côté de centaines et de milliers de caisses à cupcakes, il y a de l’extrait de vanille qui contient 35 % d’alcool la plupart du temps… c’est assez fou si vous y réfléchissez et ce n’est pas réglementé », a noté Reed.

Cela fait partie du casse-tête pour la cliente Elyse Mansel qui est allée acheter des boissons sans alcool sans sa carte d’identité et s’est vu refuser le service, même si elle a 33 ans et qu’elle est une cliente régulière du supermarché local New World à Waiuku.

« C’était embarrassant », a déclaré Mansell à Fair Go. « J’y vais depuis cinq ans pour acheter de l’alcool sans problème, puis quand je vais acheter de l’alcool à zéro pour cent, ils m’ont piégé. »

Embarrassant et inconfortable – elle ne s’attendait pas au chèque et n’a pas apporté de pièce d’identité avec elle au magasin.

Elle faisait ses courses le lendemain et a fait une expérience – ajouter les mêmes boissons à son panier.

« Le gars qui supervisait ce jour-là l’a scannée », a déclaré Mansell. Pas de vérification d’identité cette fois-ci, ce que Mansell a trouvé frustrant et incohérent.

« Nous sommes désolés d’apprendre qu’Elise a vécu une expérience dans l’un de nos magasins dont elle n’était pas satisfaite », a déclaré Emma Wooster, responsable des relations publiques alimentaires.

Elle a souligné que ce n’est pas une obligation légale d’exiger une pièce d’identité sur les ventes sans alcool car il n’y a pas de limite d’âge, c’est juste une politique du magasin pour effectuer des contrôles d’identité réguliers.

« De nombreux produits à 0 % partagent la même marque et les mêmes images que ceux qui contiennent de l’alcool, c’est donc toujours une bonne idée de vérifier et nous ne voulons pas encourager les jeunes à boire des produits comme le vin, la bière ou les spiritueux, même s’ils sont de l’alcool. -libre. »

Elle a également souligné que le kombucha ou la bière au gingembre sans alcool ne devrait pas nécessiter de vérification d’identité.

READ  Il n'y a pas de salutations enflammées à la reine Elizabeth II cette semaine

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer