Economy

Pourquoi l’abaya fait-elle polémique en France ? • Miroir d’affaires

L’abaya portée par certaines femmes musulmanes est un vêtement long et ample, semblable à une robe, qui couvre tout le corps, à l’exception du visage, des mains et des pieds.

Grâce à l’abaya, les femmes peuvent exprimer leur identité religieuse et leur engagement à suivre les directives islamiques concernant la tenue vestimentaire modeste.

Dans les cercles sociaux plus conservateurs, l’abaya fait partie de la tenue vestimentaire attendue, conforme aux normes sociales et à la culture.

En Arabie Saoudite, par exemple, les femmes devaient porter l’abaya Jusqu’en 2018.

L’abaya se porte par-dessus les vêtements de tous les jours, généralement associée à un foulard pour couvrir les cheveux. Cette robe Il trouve son utilité première En Afrique du Nord; la Corne de l’Afrique, qui comprend des pays comme la Somalie et le Somaliland ; Et la péninsule arabique.

Traditionnellement, l’abaya était de couleur noire ou foncée, reflétant l’approche conservatrice.

Cependant, de nos jours, leur conception et leur esthétique peuvent varier selon les régions et les communautés. À certains endroits, les abayas peuvent comporter des broderies complexes spécifiques à cette région.

Dans d’autres pays, le choix du tissu et du style de drapé peut varier, permettant aux femmes d’adapter leur abaya aux préférences de mode régionales. Ces différences régionales offrent aux femmes un moyen d’exprimer leur identité culturelle tout en respectant les normes religieuses.

En fait, les abayas modernes – qui offrent une large gamme de couleurs et des designs innovants – sont devenues la dernière tendance de la mode.

Ces abayas de créateurs s’écartent des styles traditionnels simples et incluent des motifs innovants, tels que des imprimés floraux, des motifs géométriques et même des embellissements métalliques, tels que des ceintures et des broches.

READ  La chaîne américaine Fatburger arrive en France!

en quoi est-ce important

Dans les sociétés où les musulmans sont minoritaires, l’abaya revêt une importance supplémentaire. Les femmes musulmanes peuvent utiliser l’abaya comme moyen de se connecter avec leur héritage culturel. Mais cela a aussi suscité des critiques.

Les critiques soutiennent que les vêtements religieux tels que l’abaya représentent une forme de contrôle religieux sur le corps des femmes et un renforcement du patriarcat.

D’autres critiques des abayas affirment qu’elles s’opposent aux symboles publics de l’identité religieuse.

Certains partisans d’une forte séparation entre les affaires religieuses et les affaires étatiques soutiennent que les expressions religieuses devraient être limitées aux espaces privés.

La France a récemment interdit le port de l’abaya dans ses écoles publiques au motif qu’elle était contraire aux principes laïcs, ce qui a provoqué un grand tollé.

Mais d’autres affirment que ces lois affectent principalement la minorité musulmane du pays.

En effet, les chrétiens n’expriment généralement pas leur identité religieuse à travers leurs vêtements. Même lorsque c’est le cas, le christianisme donne souvent la priorité à la croyance sur les pratiques religieuses externes, plutôt que sur l’islam traditionnel.

Ces critiques soulignent le débat en cours sur la tension entre les pratiques religieuses et les droits individuels dans les sociétés diverses et multiculturelles.

Crédits images : Dom.Ross/Wikipédia CC BY-SA 4.0

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer