Top News

Nouvelles en direct: Hewlett-Packard a «significativement» réussi dans l’affaire de la Haute Cour du Royaume-Uni contre Mike Lynch

L’économie française a terminé 2021 avec une croissance de 0,7 % meilleure que prévu au cours des trois derniers mois de l’année et a aidé le pays à réaliser son expansion la plus rapide en 52 ans.

L’Office des statistiques nationales a déclaré que la croissance en 2021 était en moyenne de 7%, la plus rapide depuis le pic de « Li 30 glory » en 1969, alors que l’économie a fortement rebondi après sa contraction de 8% en 2020 lorsque la pandémie de coronavirus est apparue pour la première fois.

La deuxième économie de la zone euro est revenue à son niveau de PIB d’avant la pandémie au troisième trimestre, a-t-il déclaré, dépassant la plupart des grands pays européens.

La France a connu un fort rebond des dépenses de consommation après avoir assoupli les restrictions sur les coronavirus l’année dernière. Il a bénéficié de sa moindre exposition aux goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement qui affectaient la fabrication dans l’Allemagne voisine.

Au quatrième trimestre, l’économie a été soutenue par une augmentation de 0,4% des dépenses des ménages et une augmentation de 0,5% des investissements, tandis que les variations des stocks ont également ajouté 0,4 point de pourcentage à la croissance. Le commerce a apporté une contribution négative de 0,2 %.

Cela a porté la croissance de la production totale au-dessus des 0,5% attendus par la plupart des économistes, tout en marquant un ralentissement par rapport à sa croissance de 3% au trimestre précédent.

Cependant, les économistes s’attendent à un nouveau ralentissement de l’économie française au début de cette année après que les cas quotidiens de coronavirus dans le pays aient atteint un sommet de 500 000 cette semaine.

READ  quelle est la couleur de votre métropole ou département?

Le nombre de patients COVID-19 dans les hôpitaux français est passé à plus de 30 000 pour la première fois depuis novembre 2020.

Le gouvernement, qui prévoit d’assouplir les restrictions sur les coronavirus le mois prochain, a prévu que l’économie augmentera de 4% en 2022.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer