entertainment

Netflix augmente ses investissements dans les contenus français

Netflix a signé son premier accord direct avec des organisations françaises de création et de production, a annoncé l’organisme de réglementation de la télévision et des producteurs Arcom.

Après avoir conclu l’accord Prime Video en décembre 2022 avec les mêmes organisations, Netflix a désormais conclu de nouvelles conditions financières avec les associations de producteurs Uspa, Spi, AnimFranve et Satev, avec le représentant du distributeur Sedpa et avec l’organisation d’auteurs SACD et Scam. Cette signature complète l’accord initial signé en décembre 2021 avec Arcom, anciennement CSA.

D’une durée initiale de quatre ans, le nouvel accord prévoit que les engagements audiovisuels de Netflix (16 % de son chiffre d’affaires net en France + 4 % pour le cinéma) seront intégralement consacrés, dès cette année, à la création d’entreprises pérennes comme animation. Drame, documentaire, performances live et vidéoclips. Au lieu de 100 pour cent, l’accord précédemment signé avec Arcom fixait le taux à 95 pour cent.

Les investissements dans les productions francophones seront ainsi boostés, passant de 75 pour cent à 85 pour cent la première année et de 66 pour cent à 68 pour cent la deuxième année.

Disney+ reste la dernière plateforme de streaming du pays à n’avoir pas encore signé l’accord.

READ  Tout ce que nous savons sur The French Dispatch

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer