Economy

Nestlé place son unité européenne de pizzas surgelées dans son dernier projet PAI

Nestlé a créé une autre entreprise avec la société de capital-investissement PAI Partners, créant une société pour héberger ses actifs de pizzas surgelées en Europe.

Le fabricant de pizzas Buitoni a déclaré dans un communiqué aujourd’hui (21 avril) que le géant suisse « conservera une participation ne donnant pas le contrôle avec des droits de vote égaux aux côtés de PAI Partners ». La transaction devrait être finalisée au second semestre 2023, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires. Les détails financiers n’étaient pas divulgués.

La pizza a un chiffre d’affaires de 400 millions de francs suisses (447,9 millions de dollars) et est actuellement distribuée sous les marques Wagner, Buitoni et Garden Gourmet dans des pays tels que l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Espagne, la Suisse, le Portugal et plus encore.

L’entité, qui devrait avoir son siège social en Allemagne, exploitera deux usines de fabrication à Nonnweiler, en Allemagne, et à Bénévent, en Italie.

Marco Setembri, PDG de Nestlé Europe, a déclaré : « Nous avons examiné de manière approfondie notre activité de pizzas en Europe et avons conclu que le partenariat avec PAI fournit la meilleure plate-forme pour développer son plein potentiel.

Une partie de l’activité pizza de Nestlé en Europe a été sous les projecteurs l’année dernière après une épidémie mortelle d’E. coli en France.

L’année dernière, des dizaines d’enfants sont tombés malades après avoir mangé des aliments contaminés – et deux sont morts. En avril de l’année dernière, le parquet de Paris a ouvert une enquête sur l’homicide présumé. Les responsables de la santé ont ordonné l’arrêt de la production à l’usine de la ville de Coudry, dans le nord de la France, après cinq jours.

READ  La France se dirige vers une croissance anémique au premier semestre - INSEE

La production de l’usine de pizzas de Buitoni a été suspendue pendant neuf mois l’année dernière après une épidémie de bactérie E. coli, qui serait liée à la contamination de la farine sur le site.

En décembre, Nestlé a reçu le feu vert pour rouvrir l’une des deux lignes de l’usine, qui n’étaient pas concernées par le rappel. Cependant, l’usine a finalement été forcée de fermer après la chute des ventes de pizzas surgelées. L’usine emploie 140 personnes.

Plus tôt cette semaine, Nestlé a confirmé qu’il avait accepté un règlement avec certaines de ses flambées de victimes.

Le partenariat de Pizza avec PAI fait suite à la création en 2016 de Froneri, une coentreprise de glaces entre les deux sociétés.

Frédéric Steevenen, Managing Partner chez PAI Partners, a déclaré : « Cette transaction témoigne de notre relation avec Nestlé et associe les marques Nestlé emblématiques à l’expertise approfondie de PAI dans la création de leaders de l’alimentation et de la consommation. [goods]. Nous sommes ravis de collaborer à nouveau avec Nestlé pour répéter notre précédent succès.

« Nestlé continuera d’investir dans cette activité et contribuera à la croissance future et à la création de valeur alors que la coentreprise continue de fournir la meilleure pizza aux consommateurs et aux détaillants partenaires », a ajouté Nestlé dans son communiqué.

En février, Nestlé a annoncé qu’elle prévoyait de mettre fin à son activité de pizzas surgelées au Canada, afin de pouvoir investir dans des « catégories prioritaires ».

READ  Six banques sanctionnées pour des frais excessifs sur les paiements par carte

Beaumont-Lefebvre

"Food lover. Alcohol advocate. Problem solver. Coffee expert. Internet maven for hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer