Economy

Mapu veut décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie d’ici 2024

Le président néo-calédonien Luis Mapu
image: Clotilde Réchalet / Hans Lucas

Le président de la Nouvelle-Calédonie, Luis Mapu, a déclaré aux Nations unies qu’il souhaitait remettre sur la table l’orientation future de la Nouvelle-Calédonie d’ici 2024.

Les délégués de la Nouvelle-Calédonie sont à New York pour la réunion annuelle de la Commission des Nations Unies sur la décolonisation.

La Nouvelle-Calédonie est inscrite sur la liste de décolonisation des Nations Unies depuis 1986, et en 2021 a voté pour la troisième fois contre l’indépendance.

Plus de 96 % des électeurs ont rejeté l’indépendance lors des élections de décembre, qui ont été marquées par un faible taux de participation après que les partis indépendantistes ont appelé leurs partisans à s’abstenir en raison de la pandémie.

La partie séparatiste continue de refuser d’accepter le résultat comme un résultat légitime de la décolonisation du peuple.

Lewis a déclaré à la commission de l’ONU que l’orientation future de la Nouvelle-Calédonie devrait être de retour sur la table d’ici 2024.

2022 est une année de transition qui nous permet de mettre en place les réformes structurelles nécessaires pour le pays sur le long terme.

Notre objectif est de donner confiance aux habitants de la Nouvelle-Calédonie pour les mettre en position sereine et en toute connaissance de cause pour décider de l’avenir de notre pays d’ici 2024. »

Polynésie française

Le vétéran indépendantiste de la Polynésie française, Oscar Timaru, dirige sa délégation au panel de l’ONU.

Le gouvernement de la Polynésie française a envoyé le ministre de l’Equipement René Timharu.

READ  Les libéraux-démocrates pro-business allemands pourraient être nécessaires pour former un gouvernement

Le territoire a été inclus dans la liste des territoires non autonomes en 2013, mais la France refuse d’accepter l’inscription et de s’engager dans tout processus supervisé par l’ONU.

Timaru, dans un discours devant l’assemblée, a appelé à la coopération de la France dans ce domaine et dans d’autres.

« Nous exhortons donc la France à se conformer à cette résolution, et à publier le rapport tant attendu sur les impacts environnementaux, économiques et de ses 193 essais nucléaires entre 1966 et 1996. »

Oscar Temaro

Oscar Temaro
image: RNZI

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer