entertainment

Maïwenn refuse le gel hydroalcoolique et attaque Macron dans « Quotidien »

EN COLÈRE – Invitée de Yann Barthès ce mardi dans «Quotidien», Maïwenn est venue exprimer sa colère face à la décision du gouvernement de ne pas rouvrir les salles. L’actrice et réalisatrice de « DNA » a même refusé le gel hydroalcoolique que lui offrait l’animateur en entrant sur le plateau.

Elle a le cœur lourd. Le 28 octobre, Maïwenn a célébré la sortie en sallesADN, son nouveau film devant et derrière la caméra. Après avoir pris un bon départ, avec un peu plus de 60 000 spectateurs en deux jours, ce drame également interprété par Fanny Ardant et Louis Garrel a été interrompu par la décision du gouvernement de fermer les salles.

ADN devait sortir le 15 décembre, son distributeur mettant en place une nouvelle campagne d’affichage dans toute la France. Et puis patatras… Face aux mauvais chiffres de la pandémie de coronavirus, le gouvernement a décidé de prolonger la fermeture des théâtres, fixant un « clause de révision»aux professionnels de la culture le 7 janvier.

Je pense que le président Macron se fiche de la culture– Maywenn

Après avoir exprimé sa consternation sur Instagram, Maïwenn est venue s’exprimer ce mardi soir sur le tournage de du quotidien sur TMC. Visiblement très bouleversée, la jeune femme a refusé le gel hydroalcoolique que lui avait remis Yann Barthès à son entrée sur le plateau. « J’en ai marre !« , elle commencera par un sourire. Puis d’expliquer: »Je l’utilise tout le temps pour que nos mains soient toutes sèches après. « 

READ  Les histoires spatiales d'Osman Sembin

Interrogée sur son état d’esprit, la jeune femme ne passe pas par quatre voies: « Je suis écœuré, dégoûté et en colère, très en colère. Et puis j’ai peur. Non seulement pour mon métier, mais aussi pour toutes les personnes qui nous soutiennent car c’est du travail d’équipe, du cinéma« , lance-t-elle, citant les producteurs, distributeurs et autres attachés de presse qui ont travaillé à la sortie deADN.

Lire aussi

  • Cinémas et théâtres fermés: Charles Berling et plus de 300 professionnels ripostent

Ce que Maïwenn ne peut pas digérer non plus, « c’est ainsi que cela a été fait. Très méprisant, très humiliant. Déjà, ils ont mis six mois à prononcer le mot culture dans tous leurs discours (…) C’est comme si nous n’existions pas: le gouvernement ne nous considère pas. Je pense que le président Macron se fiche de la culture. « 

ADN est l’un des nombreux films qui se sont appuyés sur les vacances de Noël pour faire de nouvelles entrées. D’autres longs métrages devaient sortir dans les prochains jours, tels que Nord Bac par Cédric Jimenez, dont la star Gilles Lellouche a confié son agacement en début de semaine à LCI …

En vidéo

VIDEO LCI PLAY – Culture à l’arrêt: l’agacement de Gilles Lellouche

Ce mardi, plusieurs théâtres parisiens ont saisi le Conseil d’Etat en urgence pour contester leur fermeture. Plusieurs professionnels du cinéma ont annoncé leur intention de les imiter dans les prochaines heures.

READ  The French Dispatch : ce que les fans disent du dernier film de Wes Anderson

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT – L’OMS en Europe recommande de porter des masques lors des réunions de famille de Noël

Covid-19: « Les principaux lieux de contamination sont connus », explique Jean Castex

Covid-19: le Pr Delfraissy anticipe une reprise de l’épidémie après le « 10 janvier »

Fêtes de Noël: Castex encourage à sauter l’école, les parents sont ravis

« Autonomie » des élèves à la fin de la semaine: les enseignants passent à l’action

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer