sport

Macron maintient qu’Elisabeth Bourne restera Premier ministre de la France après des mois de troubles

Elisabeth Bourne conservera son poste de Premier ministre français, selon la présidence française, malgré les pressions exercées sur le président Emmanuel Macron pour qu’il change de gouvernement après des mois de troubles et de grèves sur la réforme du système de retraite de l’État et les récentes émeutes en réponse aux violences policières.

Le bureau de Macron a déclaré que le président avait décidé de maintenir l’actuel Premier ministre en place « pour assurer la stabilité » et pouvoir se concentrer sur le travail qui devait être fait.

L’idée d’un éventuel remaniement gouvernemental est venue après que des émeutes ont éclaté après la fusillade d’un adolescent par la police, qui a soulevé des questions sur le leadership de Macron.

Macron a déclaré la semaine dernière qu’il avait besoin de plus de temps pour formuler une politique en réponse aux émeutes, qui, selon lui, nécessitaient plus que des réactions « imprévisibles ».

La présidence a déclaré que Bourne serait chargé de procéder à des «remaniements» au sein du gouvernement, ce que le Premier ministre tenait à faire, mais les principaux ministères – finances, intérieur, justice, etc. – ne changeraient probablement pas.

(avec des nouvelles)

En savoir plus sur RFI Anglais

Lire aussi :
Macron annonce un projet de loi d’urgence pour « accélérer la reconstruction » après les émeutes
Pas de solution, de remaniement ou de référendum dans le contentieux de la réforme des retraites
Le gouvernement français a survécu à son 17e vote de défiance depuis la réforme des retraites

READ  Football Ligue 1 - Téléfoot: Al-Khelaifi réclame les noms des coupables!

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer