sport

Macron combat l’extrême droite Le Pen pour la présidence française

La France votera dimanche lors d’une élection présidentielle qui fait face à un choix difficile entre le président centriste Emmanuel Macron et sa rivale Marine Le Pen, après une campagne épineuse qui a vu l’extrême droite française proche de la victoire au pouvoir.

Macron se présente avec une avance raisonnable dans les sondages d’opinion sur Le Pen, un avantage qu’il a renforcé au cours des derniers jours effrénés de la campagne électorale, y compris une performance sans entraves dans le débat pré-électoral.

Mais les analystes ont averti que Macron, arrivé au pouvoir en 2017 à l’âge de 39 ans en tant que nouveau dirigeant moderne du pays, ne pouvait rien tenir pour acquis avec la participation nécessaire pour assurer une victoire.

Il doit surtout veiller à ce que les électeurs de gauche qui ont soutenu les autres candidats au premier tour du 10 avril se bouchent le nez et soutiennent l’ex-banquier d’affaires centriste pour empêcher Le Pen d’accéder au pouvoir.

Les sondages en France ouvriront à 06h00 GMT dimanche et fermeront 12 heures plus tard, suivis immédiatement par des prévisions qui prédisent généralement le résultat avec une certaine précision.

Environ 48,7 millions de Français ont le droit de voter.

Pour tenir compte du décalage horaire avec la France, les sondages se sont ouverts plus tôt dans les territoires d’outre-mer, qui abritent près de trois millions de Français.

Le vote a été voté pour la première fois lors de l’élection de samedi midi, heure de Paris, par un homme de 90 ans dans la petite province insulaire de Saint-Pierre et Miquelon au large de la côte nord du Canada.

READ  La Fédération française de football signe le contrat de licence eFootball de Konami

Le scrutin a ensuite été ouvert dans les îles de France dans les Caraïbes et en Guyane française en Amérique du Sud, suivies de régions du Pacifique puis de l’océan Indien avant l’adhésion du continent.

– clé d’aiguillage –

Macron lui-même a clairement indiqué à plusieurs reprises que la complaisance des électeurs au foyer a précipité les chocs des élections de 2016 qui ont conduit à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne et à l’élection de Donald Trump aux États-Unis.

Les analystes disent que les taux d’abstention pourraient atteindre 26 à 28%, bien qu’il ne soit pas prévu de battre le record de 1969 pour le taux d’abstention au deuxième tour de 31,1%.

Le dirigeant d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon, troisième au premier tour de scrutin le 10 avril, a refusé avec véhémence d’exhorter des millions de ses partisans à soutenir Macron tout en insistant pour ne pas voter pour Lew. crayon.

Un autre facteur est que les élections ont lieu au milieu des vacances scolaires de Pâques dans la plupart des régions de France.

Selon Martial Foucault, directeur du Centre d’études politiques du CEVIPOF, plus le taux d’abstention est élevé, plus l’écart entre Macron et Le Pen est grand, qualifiant cela de « vrai danger » pour le président.

Les premiers signes de participation seront surveillés de près depuis les Outre-mer, où les revenus moyens sont inférieurs à ceux de la métropole qui a globalement soutenu Mélenchon au premier tour.

– dangereux –

La victoire de Le Pen enverrait des ondes de choc à travers l’Europe. Les dirigeants européens de gauche, dont le chancelier allemand Olaf Scholz, ont appelé la France à choisir Macron plutôt que son rival.

READ  Ranweiler Bros. bat les Indiens à 7 | Actualités, sports, emplois

Les enjeux sont élevés, Macron promettant de réformer et de renforcer l’intégration européenne tandis que Le Pen insiste sur le fait que le bloc devrait être réorganisé dans ce que les opposants appellent « Frexit ».

Macron s’est également fermement opposé à son projet d’interdire le port du foulard islamique en public.

Ils se sont également affrontés avec la Russie, alors que Macron cherchait à présenter Le Pen comme incapable de gérer l’invasion de l’Ukraine en raison d’un prêt que son parti avait contracté auprès d’une banque russo-tchèque.

Le Pen deviendra le premier dirigeant d’extrême droite français et la première femme présidente. Macron sera le premier président français à être réélu en deux décennies depuis Jacques Chirac en 2002.

S’il est élu, Macron devrait, dans un geste symbolique, s’adresser à ses partisans au Champ de Mars, dans le centre de Paris, au pied de la Tour Eiffel.

Les sondages d’opinion montrent Macron en tête d’environ 10 points de pourcentage dans un résultat bien plus proche qu’en 2017, lorsqu’il affrontait les mêmes candidats.

Macron a ensuite gagné avec 66 %. Un autre défi à l’extrême droite est venu en 2002 lorsque Chirac a écrasé le père de Marine Le Pen, Jean Marie, avec plus de 82 % des voix.

sjw / ach

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer