World

Les pays en développement doivent être indemnisés : Lal – FBC News

Hasmukh Lal, PDG du Service des bourses et des prêts universitaires, estime que les pays vers lesquels les Fidjiens immigrent doivent compenser les Fidji en termes de coût de la fuite des cerveaux.

Lal explique que les Fidji ont des emplois saisonniers où les gens vont à l’étranger, ce qui s’appelle une exportation de capital humain.

Il dit que de nombreuses personnes talentueuses travaillent dans des entreprises du Pacifique et d’autres régions.

L’article continue après l’annonce

Lal ajoute que si certains reviennent, d’autres migrent définitivement en raison d’opportunités d’emploi.

Il ajoute que nous devons accepter que la migration de main-d’œuvre devienne la norme, mais nous devons chercher des moyens de combler les lacunes que ces personnes ont créées.


L’immigration a été là, et nous avons vécu avec elle. Mais je pense que le déplacement est survenu parce que c’est une tendance mondiale. Je pense donc que les principaux pays de destination, les plus grands étant l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Je pense qu’ils pourraient envisager certaines solutions en termes d’indemnisation des pays en développement, en termes de les aider à continuer à investir dans leur population. »

Lal dit qu’il pourrait y avoir un soutien budgétaire ciblé pour que le gouvernement investisse dans des bourses et des programmes de formation pour notre peuple.

Le PDG a déclaré qu’ils travailleraient avec le Département d’État pour coordonner les bourses d’études pour les partenaires bilatéraux.

READ  Mots populaires que les gens disent mais ne savent pas ce qu'ils veulent dire

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer