World

Les ministres ont payé près d’un million de dollars en voyages internationaux après l’ouverture des frontières

La Première ministre Jacinda Ardern s’adresse aux médias après sa rencontre avec le président Biden à la Maison Blanche. Vidéo / Claire Trivett

La réouverture des frontières a renvoyé les ministres dans les cieux – à un coût post-Covid – et a rapporté près d’un million de dollars de voyages internationaux en trois mois.

Le secrétaire au Commerce, Damien O’Connor, était en tête de liste de ceux qui rattrapaient le temps perdu après la fermeture de la frontière de deux ans, avec un commerce éclair coûtant 313 201 $ d’avril à juin – le plus dépensé en voyages internationaux par un ministre depuis la déréglementation a commencé en 2009.

La dernière publication des dépenses des députés montre que les ministres ont dépensé 925 491 $ en voyages internationaux au cours du trimestre d’avril à juin – contre 234 000 $ au premier trimestre au cours duquel le Premier ministre n’avait aucun frais de voyage international – pour revenir aux niveaux d’avant Covid 19 presque immédiatement.

Les secrétaires commerciaux et les secrétaires d’État voyagent beaucoup plus que les autres ministres, et l’augmentation des coûts de voyage après Covid-19 et l’inflation ont été un facteur supplémentaire inévitable dans la facture.

O’Connor a intensifié ses voyages immédiatement après l’ouverture des frontières, y compris le Royaume-Uni, le Moyen-Orient, les États-Unis, le Vietnam, Singapour, le Japon et l’Europe pour des négociations commerciales. C’était un mélange de sommets internationaux et de négociations commerciales – y compris un voyage à l’Organisation mondiale du commerce, la conclusion d’un accord de libre-échange avec l’Union européenne et la signature de l’accord avec le Royaume-Uni.

READ  Regardez: Les avions ont du mal à atterrir à l'aéroport d'Heathrow au Royaume-Uni en raison de vents violents

O’Connor a fait quelques voyages limités plus tôt, passant par MIQ à son retour.

Le plus gros montant dépensé auparavant était l’ancien secrétaire d’État Murray McCauley, qui avait gagné 282 386 $ en avril-juin 2016 lorsque la Nouvelle-Zélande était membre du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Les dépenses des députés et ministres pour la période avril-juin sont les premières depuis la réouverture complète des frontières et la suppression du MIQ.

La première ministre a fait ses premiers pas hors du pays, en Australie, au Japon et à Singapour – ses dépenses pour le trimestre se sont élevées à 137 000 dollars. Elle a depuis visité les États-Unis, l’Europe, l’Australie à nouveau et les Fidji. Ardern n’avait que 16 707 $ en frais de pension, bien qu’elle ne reçoive pas d’allocation de logement à Wellington.

Au total, 16 ministres ont effectué des voyages internationaux, dont le ministre des Affaires étrangères Nanaya Mahuta (123 185 $), Chris Hepkins (75 987 $) et Phil Twyford (73 716 $).

Une tournée du conférencier en Irlande et en Europe est également incluse dans les dépenses : l’ancien conférencier Trevor Mallard avait 27 178 $ en voyages internationaux. Les autres députés comprenaient Judith Collins (28 716 $), Barbara Koriger (20 369 $) et les députés travaillistes Duncan Webb (25 637 $) et Helen White (23 102 $).

L’état des dépenses montre également que le chef du Parti national, Christopher Luxon, a supporté les coûts les plus élevés de tous les adjoints non ministériels – ce qui est typique pour un chef de l’opposition, qui maintient un calendrier de voyages intérieurs chargé. Luxon passe deux à trois jours par semaine à parcourir les régions.

READ  Les médecins frustrés par «l'augmentation» de la fréquence des vaccins Covid causée par la désinformation | 1 actualité

Les dépenses de Luxon pour l’hébergement et les déplacements s’élevaient à 46 461 $, dont 32 706 $ pour les vols intérieurs. Il était un utilisateur modéré de Crown Limousine Service : il a enregistré près de 5 000 $ de dépenses en service de chauffeur, moins que la plupart des ministres. Le service est offert aux ministres, au chef de l’opposition et au président du Parlement. Au cours de ses trois premiers mois en tant que capitaine, il a dépensé moins de 3 000 $. Il n’a pas voyagé à l’étranger ce trimestre-là, mais son voyage à Singapour et au Royaume-Uni sera inclus dans la prochaine version.

Parmi les ministres, le ministre du Développement régional et du Tourisme, Stuart Nash, a eu les frais de déplacement et d’hébergement locaux les plus élevés à 33 236 $ tandis que le chef de la loi David Seymour a dépensé 22 411 $. Le co-chef du Parti vert, Marama Shaw, a reçu 23 958 $ en dépenses tandis que le résident de Wellington, James Shaw, n’a reçu que 5 704 $.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer