sport

Les médias français ont réagi aux Rangers alors que Lyon avançait sur le terrain, mais les fans en visite ont applaudi après une dispute sur l’attribution de la Ligue Europa

Les supporters des Rangers ont été félicités pour leur soutien à leur équipe, laissant les médias français submergés par les événements sur le terrain du tirage au sort « de rêve » de la Ligue Europa.

L’égalité était essentiellement un élastique, les hôtes assurant déjà la première place et les hommes de Gio van Bronckhorst figurant en deuxième position.

Scott Wright a ouvert le score de manière oblique mais Ryan Shirky a inscrit un but contre son camp de Calvin Basie, la troisième fois que les Rangers ont dépassé son gardien de but dans la compétition de cette saison.

Les visiteurs l’emportaient sur le ballon tandis que Lyon prenait plus de tirs, mais les médias locaux n’étaient pas affectés par le match.

L’Equipe, le plus grand journal sportif français, a qualifié le match d' »échauffement » pour la nuit du week-end et l’a qualifié de « sans enjeu ».

Cependant, ils ont critiqué le terrain du Parc OL après que Karl Toko Ekambi a été contraint de quitter le terrain en raison d’une blessure.

Dans leur rapport de match, ils écrivent : « Plus que de la malchance cette fois-ci, le problème au genou de l’attaquant camerounais est peut-être dû à l’état catastrophique du stade du Groupama Stadium.

« Pour cause de maladie, il sera remplacé aujourd’hui pour un coût d’environ un million d’euros. C’est une bonne nouvelle pour June, qui accueillera Metz à 22 (21h) sur un nouveau terrain. »

Tino Kadewere, qui a été lié au Celtic, aurait « manque de confiance » tandis que l’ancien joueur de Liverpool Xherdan Shaqiri « manque un peu de tout ».

READ  Aiava découle de l'extension des sorties WTA australiennes


Ils ont classé Ryan Kent et Scott Wright comme les deux stars les plus en vue des Rangers, donnant à chacun des 6/10 dans les notations notoires des joueurs dans les journaux.

Le journal lyonnais Le Progrès a estimé que les animateurs « ont fait le strict minimum » et se sont « satisfaits de mettre une bougie dans la vitrine sans déclencher de feu d’artifice ».

Ils ont estimé que terminer le groupe invaincu était « une petite lueur sur un horizon un peu sombre » alors que l’OL était 12e de Ligue 1 après avoir été retranché d’un point et secoué par l’annonce du directeur sportif Juninho de son départ à la fin de la saison. .

Il y a eu des éloges pour l’aide au voyage, comme indiqué dans leur couverture en direct : « 26 842 spectateurs regardant le match.

« Les joueurs écossais sont (discrètement) soutenus par 2 000 supporters. Ils ont été autorisés à se rendre dans la capitale des Gaules par le Rhône. Il y a deux jours, le ministère de l’Intérieur a abrogé ce décret avant de revenir sur cette décision. »


Ouest France a été impressionné par certaines des performances des Rangers, mais a estimé que la première opportunité de Keimar Rove est venue « à contre-courant du jeu » lorsque l’international jamaïcain a frappé le poteau.

À propos du premier but, ils ont écrit : « Après un bon match, Glasgow a ouvert le score.

« Kent a nourri Camara sur la gauche et dans un duel avec Vogel ignore l’arrière lyonnais qui a fait une erreur.

« Camara est ensuite entré dans la surface de réparation et l’a réduit à un Wright complètement banalisé. Le milieu de terrain des Rangers a décoché un tir qui a volé juste à côté de da Silva et a laissé Bullersbeek dans la mauvaise position. »

READ  PSG: Neymar blessé, le match en direct

Eurosport avait espéré que cette bonne performance relancerait Lyon en Ligue 1 mais a estimé que « ce résultat ne les sortira pas de leur marasme ».

Les hôtes ont été décrits comme  » trop maladroits avec le ballon « , Moussa Dembele étant particulièrement critiqué pour avoir  » gâché la plus grande chance de Lyon « .


Ils ont poursuivi: « Les joueurs de Giovanni van Bronckhorst ont déjà montré qu’ils pouvaient prendre un coup de pied de Kemar Rove sur le poteau, et une occasion manquée de Borna Parisic. Lyon a finalement été pénalisé par un coup de pied biaisé de Scott Wright. »

Futmercato a estimé qu’après un début positif avec Lyon, les Rangers ont dominé la première mi-temps.

Ils écrivent : « Les Écossais ont pris l’avantage face à leurs faibles hôtes du Rhône.

« Ruff a trouvé le poteau après un ballon de Kent, tandis que Bullersbeek a été rappelé par Parisic. Finalement, c’est Wright qui a récompensé la domination du Gers avec un tir de travers de da Silva. »

Cependant, le site a estimé que l’OL s’était réveillé après la pause et pouvait être « satisfait d’un match nul ».

Elle a décrit le match comme un « match nul très lamentable » de 20 minutes, qui a réuni moins de 30 000 spectateurs et seulement cinq tirs cadrés entre les deux équipes « ont bien résumé la soirée ».

Le Point a été déçu lorsque les Rangers ont « frustré » l’objectif de Lyon de remporter six victoires sur six.

READ  Le résultat du match Marseille-Lyon: les deux rivaux français à égalité alors que la course au titre de Ligue 1 faisait rage

Ils ont écrit: « Avec une équipe de remplaçants et seulement trois joueurs, l’Olympique Lyonnais s’est assuré de la première place et de jouer en séries éliminatoires alors que les Rangers auraient certainement terminé deuxième.

« Les Écossais ont également choisi de jouer une formation de départ très rotative et joueront un match éliminatoire en février contre une équipe de la Ligue des champions. »

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer