Home Top news Les criminels du coronavirus se font passer pour des visiteurs chinois &...

Les criminels du coronavirus se font passer pour des visiteurs chinois & # 39; amendes & # 39;

247
0
Les criminels du coronavirus se font passer pour des visiteurs chinois & # 39; amendes & # 39;

Délivré le: Modifié:

Le virus corona a provoqué un nouveau type de criminalité en France, les visiteurs chinois portant des masques protecteurs ciblés par des personnes qui se font passer pour des policiers et des responsables de la santé et sont obligés de payer des amendes pouvant aller jusqu'à 150 euros.

"Avertissement aux citoyens chinois en France contre les criminels se faisant passer pour des policiers", fait la une Ambassade de Chine sur le site de Paris, publié le 7 mars.

Le communiqué indique que plusieurs & # 39; étudiants chinois en France ont rapporté qu'ils ont été condamnés à une amende de 150 euros pour avoir porté des masques en public & # 39;, prétendument en violation de la & # 39; loi sur les masques & # 39; 39;.

Selon l'ambassade, les étudiants ont été informés de leur attaque présumée par des personnes se faisant passer pour des "policiers".

Selon un 2010 "loi qui interdit le visage de quelqu'un dans les lieux publics", Il est interdit de porter un masque qui cache l'identité de quelqu'un en public, ce qui peut entraîner une amende pouvant aller jusqu'à 150 euros.

Des raisons de santé

La loi, adoptée sous le président français de l'époque, Nicolas Sarkozy, a fait de la France le premier pays européen à interdire les voiles et les nikabs islamiques intégraux, ainsi que les masques, casques, cagoules et autres vêtements couvrant le visage dans les lieux publics.

Mais la loi ne s'applique pas si le port d'un masque est "justifié pour des raisons de santé".

Les autorités sanitaires françaises encouragent actuellement la population qui sont touchés par le virus corona, de porter des masques.

Les derniers chiffres du Ministère français de la santé, le 9 mars, a indiqué qu'il y avait 1 126 cas de Covid-19 dans le pays, avec 19 décès.

Le communiqué de l'ambassade de Chine a également indiqué que les personnes qui se présentaient comme des responsables de la santé publique "sont entrées dans les maisons des chinois" qui vivaient en France pour "effectuer des vols".

"Nous avons vérifié auprès de la police et de la justice françaises qu'il s'agit d'un comportement criminel de la fausse police", écrit le site Internet, qui conseille aux personnes ayant des problèmes similaires d'appeler le helpdesk consulaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here