sport

les choses bougent déjà pour Sven Botman

Après cette publicité

Luis Campos n’officiera plus à Lille, c’est une certitude que le nouveau président du LOSC, Olivier Létang, a martelé à la maison lors de sa conférence de presse donnée lundi à Luchin. C’est dommage pour le club du nord car les méthodes portugaises ont offert des recrues en or. L’un des derniers s’appelle Sven Botman, et on peut déjà dire que c’est un grand succès. Devenu titulaire incontestable en défense centrale aux côtés de José Fonte, le Néerlandais de seulement 20 ans affiche une impressionnante régularité.

Sa taille imposante (1m95) ne fait pas tout, il a également fait preuve d’une grande aisance en anticipation et en relance. S’il peut encore s’améliorer sur certains points, ce qui est normal, c’est l’une des très bonnes surprises du mercato d’été 2020. Et cela suscite déjà l’envie. Ces derniers jours, des échos d’Angleterre suggéraient un intérêt de Liverpool. Selon nos informations, Liverpool a en effet manifesté son intérêt auprès du représentant du joueur et l’a contacté au cours du mois de novembre. Rappelons que les Reds ont perdu leurs deux titulaires habituels Van Dijk et Gomez depuis de nombreux mois, et qu’ils sont friands de joueurs aux profils forts.

Liverpool était prêt à investir 50 millions d’euros

Ce n’est pas tout puisque l’Inter Milan, qui évolue dans un système à 3 défenseurs axiaux, a également pris des informations. Lille pourrait donc être attaqué sur son jeune défenseur dès le mercato hivernal. Selon Olivier Létang ce lundi, il n’y a pas de «volonté ou besoin de vendre des joueurs» durant le mois de janvier. En réalité, le LOSC est considéré par plusieurs formations européennes comme un club où vous pouvez faire vos courses à moindre coût.

READ  La réponse bouleversante de Lionel Messi

Sven Botman pourrait ainsi partir pour une somme d’environ 30 millions d’euros. Une belle valeur ajoutée certes, mais avant l’arrivée des nouveaux patrons, c’est un prix de 50 M € qui aurait été réclamé, prix sur lequel les Reds étaient prêts à s’aligner avant de connaître la situation financière des Mastiffs. Le discours rassurant de Létang pourrait se heurter à la réalité économique du mercato et à la multiplication des offres pour certains articles, comme Boubakary Soumaré, qui pourrait être libéré contre un chèque de 20 millions d’euros.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer