sport

Les arbitres français ont ordonné que les matchs ne soient pas interrompus pour les joueurs musulmans

La Fédération française de football a demandé aux arbitres en France de ne pas interrompre les matchs pour permettre aux joueurs musulmans de rompre leur jeûne pendant le Ramadan.

Contrairement à la Premier League anglaise qui l’autorise, cette pratique apparaît contraire aux lois de la Fédération française de football, plusieurs médias rapportant l’autorité dans un mail envoyé aux arbitres jeudi.

Elle a indiqué que l’attention de la Fédération avait été attirée sur la suspension des matches après la rupture du jeûne du Ramadan.

« L’idée est qu’il y a un temps pour tout. Un temps pour faire du sport, un temps pour pratiquer sa religion », a déclaré à l’AFP Eric Borghini, président de la commission fédérale des arbitres de la fédération.

Il a indiqué que l’association avait appris qu' »un certain nombre de rencontres au niveau amateur ont été arrêtées pour permettre aux joueurs qui observent le jeûne de s’hydrater ».

Il a déclaré que cela n’est pas autorisé dans les règlements, notant qu’ils incluent le strict respect du principe de laïcité dans le football.

Le football anglais a pris la décision inverse et autorisera la suspension des matchs de Premier League pendant le mois sacré du Ramadan, lorsque les musulmans s’abstiennent de manger et d’eau du lever au coucher du soleil. Cette année, elle est célébrée à partir du 22 mars.

En réponse à une question sur le sujet, l’entraîneur niçois Didier Digard a déclaré vendredi que de nombreux joueurs musulmans de l’équipe observent le ramadan sans problème.

Bien qu’il ait dit que ce serait bien si la France autorisait des pauses, il a ajouté aux journalistes : « Personne ne se soucie qu’ils ne le fassent pas. Parce que nous ne sommes pas dans un pays musulman. Vous devez accepter le pays dans lequel vous vivez.

READ  Actualités du football, mises à jour sur les blessures, date du match Australie-France et retrait du Danemark de l'équipe nationale australienne

Report du jeûne : l’équipe de France

Pendant ce temps, les joueurs musulmans de l’équipe de France de football ont été priés de reporter leur jeûne de quelques jours au choix pendant le ramadan.

Le quotidien sportif français L’Equipe a indiqué le 23 mars que le staff français avait « recommandé » à leurs joueurs musulmans de reporter leur entraînement pendant les cinq jours passés en sélection afin que les performances des joueurs ne soient pas affectées lors des éliminatoires de l’Euro 2024 contre les Pays-Bas. . le 24 mars et l’Irlande le 27 mars.

La même source a ajouté que le cadre des Bleus ne forcerait personne dans l’équipe à ne pas suivre sa foi et a plutôt fait des « recommandations » à ce sujet.

Le Ramadan a commencé le 23 mars et durera jusqu’au 21 avril – le premier jour de la fête de l’Aïd al-Fitr.

La France, avec six points, avec la Grèce, les Pays-Bas, l’Irlande et Gibraltar dans le groupe B.

Le 24 mars, la France a battu les Pays-Bas 4-0 lors du match d’ouverture du Groupe B des éliminatoires de l’Euro 2024 au Stade de France. Quelques jours plus tard, l’équipe bleue battait l’Irlande 1-0 pour prendre la tête du groupe B.

Il y a eu de nombreux joueurs musulmans dans l’équipe des Bleus pendant des années, comme Zinedine Zidane, Franck Ribéry, Nicolas Anelka, Paul Pogba, Ousmane Dembele et N’Golo Kante.

Pogba, Dembele et Kante étaient des joueurs actifs, mais le trio français a été touché par des blessures cette saison.

Mais le milieu de terrain monégasque Youssouf Fofana et le défenseur de Liverpool Ibrahima Konaté, les joueurs musulmans de l’équipe de France, ont été sélectionnés par Didier Deschamps pour les éliminatoires de l’Euro 2024 qui ont débuté la semaine dernière.

READ  Neymar a été expulsé après la défaite du Paris Saint-Germain contre Lille lors du combat pour le titre français

Ils ont tous les deux joué contre les Pays-Bas. Konate était dans le onze de départ pour le match contre l’Irlande, mais Fofana faisait partie des remplaçants et n’a pas joué à Dublin.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer