Top News

Les 27 adoptent des sanctions minimales contre la Turquie

RÉCIT – L’UE a surmonté ses divisions pour accuser Ankara de ses «actions de provocation» en Méditerranée orientale.

Les Européens avaient pris rendez-vous en octobre. Sans le mouvement d’Ankara, ils seraient contraints de prendre de nouvelles sanctions contre la Turquie en décembre. C’était, répéta-t-on à l’Élysée, “Une question de crédibilité”. Les vingt-sept ont mis leur menace en action jeudi soir. “L’Europe a démontré sa capacité à faire preuve de fermeté à l’égard de la Turquie en adoptant des sanctions pour qu’elle mette fin à ses actions unilatérales en Méditerranée orientale”, a salué Emmanuel Macron, à l’issue du sommet européen.

Au terme de trois heures de discussions intensives, plusieurs fois interrompues pour évoquer l’autre sujet difficile de la soirée qu’est l’objectif climat en 2030, les Vingt-Sept ont choisi d’activer le levier des sanctions individuelles qui viseront très probablement les responsables des opérations d’exploration gazière menées dans les eaux chypriotes et grecques. Il s’agit donc tout au plus d’élargir la liste existante de mesures restrictives. Ce sera à

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Peut être annulé à tout moment

Déjà inscrit? S’identifier

READ  Le printemps est la saison des noix et autres gourmandises en France

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer