World

L’épouse d’Emmanuel Macron porte plainte pour de fausses allégations selon lesquelles elle est transgenre

Mondialisme

Le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron. Photos/Getty Images

La première dame de France porte plainte pour avoir donné naissance à un homme.

Brigitte Macron, épouse d’Emmanuel Macron, envisage de porter plainte contre une campagne visant à la tromper en tant que personne transgenre.

La campagne virale est devenue virale en ligne au cours des derniers jours, répandant une rumeur selon laquelle l’épouse du président français aurait accouché d’un homme.

À moins de quatre mois de l’élection présidentielle du pays, la première dame envisage de porter plainte.

Son avocat, Jean Innochi, a indiqué à l’AFP qu’une procédure judiciaire était « en cours » mais n’a pas fourni plus de détails.

L’affirmation selon laquelle Brigitte Macron est transgenre a pris de l’ampleur ces derniers jours, mélangée à des commentaires anti-transgenres.

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte.  Photos/Getty Images
Emmanuel Macron et son épouse Brigitte. Photos/Getty Images

Emmanuel Macron brigue sa réélection en avril. Bien que la relation du couple suscite des commentaires depuis un certain temps, en raison de leur différence d’âge (sa femme a 24 ans), la campagne de désinformation est un développement récent.

De fausses allégations prétendent que Brigitte Macron a donné naissance à un homme nommé Jean-Michel.

La première fois que la revendication est apparue sur les réseaux sociaux semble avoir été sur Facebook en mars, dans un message d’un utilisateur nommé « Natacha Rey ». La page Facebook en question regorge de théories du complot.

À partir de là, les fausses affirmations semblaient s’intensifier, un utilisateur de Facebook conspirant la théorie du complot selon laquelle Brigitte Macron était une « transgenre sataniste ».

READ  La justice européenne condamne la Hongrie pour sa loi sur les universités étrangères, "trop ​​tard" selon George Soros

Un site Web de droite a publié ces allégations en octobre. Bientôt, le hashtag #JeanMichelTrogneux est apparu pour la première fois sur Twitter, le 1er novembre.

Lors de la campagne de 2017, lorsque Macron a été élu président, il a dû nier publiquement les allégations concernant son homosexualité présumée.

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer