Top News

Leclerc remporte le Grand Prix d’Australie alors que Verstappen ne parvient pas à terminer

émis en :

Melbourne (AFP) – La conduite sans faille de Charles Leclerc du début à la fin a conduit sa Ferrari à une victoire pleine d’action au Grand Prix d’Australie dimanche, le champion du monde Max Verstappen n’ayant pas réussi à terminer la course.

Le leader du championnat du monde de Monaco est parti de la pole position, a conservé sa position dans le premier virage et n’a jamais regardé en arrière, flambant sur les 58 tours d’Albert Park pour s’emparer du drapeau à damier avec un temps de 20,5 secondes.

Sergio Perez de Red Bull a terminé deuxième avec George Russell troisième, acclamant la Mercedes en difficulté, et son coéquipier, le septuple champion du monde Lewis Hamilton, quatrième.

« C’est incroyable, la voiture était incroyable aujourd’hui. Quelle course et quel rythme aujourd’hui », a déclaré Leclerc après avoir remporté sa quatrième victoire en carrière et sa deuxième de la saison.

« Honnêtement, quelle voiture aujourd’hui. J’ai fait du bon travail tout le week-end mais ce n’est pas possible sans la voiture. Je suis tellement content. »

« Évidemment, nous n’avons eu que trois courses, donc c’est difficile de penser à un championnat, mais nous avons une voiture très solide et une voiture fiable », a-t-il ajouté.

Marshall utilise un extincteur alors que Max Verstappen s’occupe de l’abandon de Red Bull au 40e tour à Albert Park William WestAFP

Les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo ont terminé cinquième et sixième.

Esteban Ocon sur Alpine a terminé septième, devant Valtteri Bottas sur Alfa Romeo, tandis que Pierre Gasly Williams d’Alftauri sur Alex Albon a terminé dans le top dix.

READ  La France adopte une nouvelle loi sur les agressions sexuelles pour protéger les mineurs après le scandale Olivier Duhamel

Mais c’est la catastrophe pour Red Bull Verstappen, vainqueur il y a deux semaines en Arabie Saoudite, qui s’est arrêté au 39e tour alors qu’il était deuxième en déclarant à la radio de l’équipe : « Je sens un liquide étrange. »

Il a sauté avec la fumée du moteur et a attrapé un extincteur pour aider les rangers à éteindre les flammes. C’était sa deuxième retraite en trois matchs cette saison.

Carlos Sainz de Ferrari et le vétéran d’Aston Martin Sebastian Vettel n’ont pas non plus réussi à terminer la course après avoir été éliminés.

La victoire a consolidé la tête du championnat de Leclerc après trois manches avec Ferrari, qui a remporté la course d’ouverture de l’année à Bahreïn, et a obtenu un point supplémentaire sur le tour le plus rapide ajouté au 25e tour pour la victoire.

Horreur pour Sainz

Albert Park, relooké cette année pour la première fois depuis 1996, promet d’être plus rapide et avec de meilleures chances de dépassement et a réussi à attirer les fans.

Partant avec des pneus moyens par une belle journée, Leclerc a réalisé une escapade parfaite depuis sa 11e pole lors du 83e départ du Grand Prix et a creusé un écart de 0,6 seconde sur Verstappen après le premier tour.

Hamilton, qui a commencé cinquième, était un gros moteur hors réseau, prenant la troisième place dans le virage 1 devant Perez et Norris.

Le pilote Ferrari Charles Leclerc mène le groupe au premier virage du Grand Prix de Formule 1 d'Australie 2022
Le pilote Ferrari Charles Leclerc mène le groupe au premier virage du Grand Prix de Formule 1 d’Australie 2022 Con Kronis AFP

Mais Sainz a eu une journée terrible. Après être parti neuvième, il a perdu du terrain au deuxième tour et a eu la chance de ne pas éliminer un adversaire alors qu’il glissait sur la piste dans le gravier.

READ  Depuis combien de temps filment-ils et accélèrent-ils les amendes avec des caméras de perception des péages ? - Société

Sa course est terminée et la voiture de sécurité a surgi.

Après le début de la seconde mi-temps, Leclerc et Verstappen ont commencé à consolider leur avantage sur Hamilton, creusant l’écart avant que Perez n’arrache la troisième place au Britannique au neuvième tour.

Leclerc avait 3,3 secondes d’avance sur Verstappen au 12e tour, une demi-seconde devant le Néerlandais, qui a sprinté au 19e tour et est passé aux pneus durs.

Leclerc a attendu le 22e tour pour changer son pneu et a conservé la tête en perdant 6,9 secondes devant Verstappen.

Le besoin de la voiture de sécurité a refait surface lorsque Vettel a éclaté et s’est écrasé contre un mur, laissant des débris sur la piste pendant un week-end terrifiant pour le quadruple champion du monde.

Le septuple champion du monde Lewis Hamilton a terminé quatrième dans sa Mercedes en difficulté
Le septuple champion du monde Lewis Hamilton a terminé quatrième dans sa Mercedes en difficulté Paul KrocAFP

Leclerc a vu son avance de santé anéantie, mais après un redémarrage variable au 27e tour, il a recommencé à marquer les tours les plus rapides pour s’éloigner avant la fin de la course de Verstappen laissant Leclerc seul pour naviguer vers le drapeau à damier.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer