entertainment

Le vice-président de la Guinée équatoriale perd en appel contre la décision française de détournement de fonds

  • La Cour confirme la décision de détournement de fonds contre le vice-président
  • Un groupe de défense des droits se félicite de la décision
  • Nouvelle loi pour rendre l’argent aux gens

PARIS (Reuters) – La plus haute cour d’appel de France a confirmé mercredi la condamnation pour détournement de fonds du fils du président équato-guinéen, ouvrant la voie à la restitution de dizaines de millions de dollars à la population du pays.

Teodoro Obiang Mange, qui est également vice-président du pays du golfe de Guinée, a été condamné à trois ans de prison avec sursis et à une amende de 30 millions d’euros (33 millions de dollars) à l’issue de son procès par contumace en 2020. Actifs de luxe confisqués dans un ordre de confiscation en France au cours de l’enquête.

Transparency International, qui était partie à l’affaire, a estimé que les biens saisis, dont un palais au cœur de la capitale française, s’élèvent à environ 150 millions d’euros.

Obiang a toujours nié les actes répréhensibles et a fait valoir que les tribunaux français n’avaient pas le droit de se prononcer sur ses biens, mais la Cour de cassation a rejeté son pourvoi.

Patrick Levas, de Transparency International France, “Avec cette décision… la France n’est plus un paradis pour l’argent détourné par les plus hauts dirigeants étrangers et leur entourage : les avoirs acquis en France avec de l’argent sale seront confisqués et leurs propriétaires poursuivis et condamnés.” a-t-il déclaré dans un communiqué.

Un porte-parole du gouvernement équato-guinéen n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

READ  'Big Grey Elephant': L'Arc de Triomphe à Paris est terminé

La Résidence au Centre des Litiges est une résidence de luxe sur la rue Foch à Paris – une grande et large avenue près de l’Arc de Triomphe. Il dispose de 101 chambres, d’une salle de sport, d’un salon de coiffure et d’une discothèque avec écran de cinéma.

Maintenant qu’il n’y a plus d’appel dans l’affaire, les actifs sont mis en vente en vertu d’une nouvelle loi française qui dit que l’argent, plutôt que d’aller dans les coffres de l’État français, devrait retourner en Guinée équatoriale.

Que serais-tu en premier ? Cela peut se faire par le biais d’ONG locales ou internationales ou du Fonds français d’aide au développement.

Le père d’Obiang, le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, dirige la Guinée équatoriale depuis qu’il a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en 1979, 11 ans après l’indépendance de l’Espagne.

L’exploitation des réserves pétrolières du pays au cours des dernières décennies a considérablement accru la taille de son économie. Cependant, plus de 76% de la population vit toujours dans la pauvreté, selon les chiffres de la Banque mondiale.

Il existe d’autres cas de détournement de fonds allégués par des fonctionnaires étrangers en France et cela pourrait également aboutir à des décisions de restitution de fonds à la population touchée.

Un tribunal français a condamné l’oncle du président syrien en exil Bachar al-Assad, Rifaat al-Assad, pour avoir saisi des biens français d’une valeur de plusieurs millions d’euros en utilisant de l’argent transféré de l’État syrien. Un appel est toujours pendant dans cette affaire. Il a nié tout acte répréhensible.

READ  elle présente son talent, sans culotte!

(Rapport) Par Ingrid Melander, Tangy Salon et Sudeep Kar Gupta; Reportage supplémentaire de Pat Felix à Dakar. Écrit par Ingrid Melander; Montage par Alison Williams

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer