science

Le plus grand atomiseur du monde découvre de nouvelles particules étranges

Le laboratoire de physique qui abrite le plus grand atomiseur du monde a annoncé mardi (heure locale) la découverte de trois nouvelles « particules étranges » qui pourraient donner des indices sur la force qui lie les particules subatomiques entre elles.

L’observation d’un nouveau type de pentaquark et de la première paire de tétraquarks au CERN, siège de la région genevoise du Grand collisionneur de hadrons (LHC), offre un nouvel angle de recherche sur la « force forte » qui lie les noyaux des atomes.

La plupart des hadrons exotiques, qui sont des particules subatomiques, sont constitués de deux ou trois éléments appelés quarks.

La force forte est l’une des quatre forces atomiques connues dans l’univers, y compris la « force faible », qui s’applique à la désintégration des particules, à la force électromagnétique et à la gravité.

L’annonce intervient au milieu d’une vague d’activités cette semaine au CERN. Mardi, l’anneau souterrain d’aimants supraconducteurs du Large Hadron Collider qui propulse des nanoparticules le long d’un cercle de 27 kilomètres à une vitesse proche de la lumière a commencé le processus de « fracasser » les particules ensemble dans le cadre de « l’Opération 3 », mettant fin à une interruption. Trois ans pour l’entretien et les autres contrôles.

Le circuit fonctionne à une puissance sans précédent de 13,6 billions d’électron-volts, ce qui offrira la possibilité de découvertes en physique des particules. Des détecteurs de haute technologie capturent les données des collisions le long de la trajectoire circulaire.

Les scientifiques du CERN ont salué le démarrage en douceur de près de quatre ans de fonctionnement dans la « Run 3 » – la troisième fois que le LHC effectue des collisions depuis ses débuts en 2008.

READ  L'observatoire du centenaire se régale ce soir | Otago Daily Times Nouvelles en ligne

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer