World

Le ministère examinera les contrats qu’il a attribués à une entreprise ayant des liens avec le député du Cabinet

Le ministère de la Santé a commandé un examen indépendant de tous les contrats qu’il a attribués à Tātou, un cabinet de conseil étroitement lié au ministre adjoint de la Santé, Benny Henare.

Le commissaire de la fonction publique Peter Hughes a demandé une copie des conclusions pour l’assurer que tous les « processus d’approvisionnement appropriés » avaient été suivis, y compris la bonne gestion de tout conflit d’intérêts.

Cependant, Hughes a rejeté la demande du Parti national de lancer une révision plus large de tous les contrats gouvernementaux avec Tatu et a soutenu qu’il n’avait aucune raison de croire que « des irrégularités aient eu lieu ».

« A première vue, je n’ai aucune information suggérant un quelconque acte répréhensible. Cependant, par grande prudence, j’ai demandé des assurances au directeur général de la Santé », a déclaré Hughes dans une lettre au National.

« Les informations examinées par mon équipe ne suggèrent pas qu’il existe des domaines de préoccupation plus larges à prendre en compte. »

Le mois dernier, National a écrit à Hughes pour lui demander d’enquêter sur les contrats d’une valeur d’environ 600 000 $ attribués à Tatu au cours des deux dernières années.

Cela comprend au moins 250 000 $ du ministère de la Santé lorsque Henare était ministre adjoint de la Santé.

Jusqu’au début de cette année, l’associée de Henare, Skye Kimura, était PDG de Tatu. Le mois dernier, elle a déclaré à RNZ qu’elle avait fait un « choix personnel » de quitter l’entreprise.

Elle a déclaré à RNZ qu’elle avait « toujours déclaré » sa relation avec Henary au ministère.

Cependant, le mois dernier, un porte-parole du ministère a déclaré à RNZ que Tātou n’avait déclaré aucun conflit d’intérêts lorsqu’elle exploitait ses services.

READ  Des milliers de femmes protestent contre Donald Trump

« Il existe une clause unifiée dans les contrats du ministère qui oblige les parties contractantes à déclarer tout conflit d’intérêts – potentiel ou perçu.

« Aucun conflit n’est survenu. »

Un porte-parole a déclaré le mois dernier à RNZ que le ministère était convaincu que la relation de Kimura avec Henare n’avait « aucune influence » sur les décisions contractuelles.

« En général, le ministère est satisfait que nous ayons suivi les règles et politiques nécessaires liées aux contrats. »

En réponse à d’autres questions de RNZ vendredi, le porte-parole a déclaré que le ministère ferait des commentaires plus détaillés une fois l’examen terminé.

Henare a divulgué les intérêts commerciaux de son partenaire au Cabinet Office en 2018 et a accepté de ne pas être impliqué dans les décisions contractuelles avec son agence.

Les lignes directrices de la Commission de la fonction publique pour la gestion des conflits – publiées aux agences en mars – soulignent l’importance de prendre en compte les relations des entrepreneurs avec les hauts dirigeants et les ministres.

« Si un conflit d’intérêts concernant un ministre est identifié, l’affaire doit être transmise au directeur général de l’agence et gérée en temps opportun », indique la directive.

Le porte-parole de la fonction publique nationale, Simeon Brown, a déclaré à RNZ qu’il était heureux que le ministère de la Santé examine ses opérations pour s’assurer qu’elles étaient rigoureuses.

« Il y a une perception de conflit. Aucun conflit d’intérêt n’a été déclaré.

« Il n’a pas été suivi par le processus approprié pour garantir qu’il soit signé par le PDG, et ces règles sont claires. »

READ  Quel temps nous attend dimanche et pendant la nouvelle semaine - Bulgarie

Brown a déclaré que National préférerait toujours que Hughes adopte une « vision plus large » et répondrait pour clarifier cela.

Écrit par Craig McCulloch rnz.co.nz

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer