entertainment

Le mauvais temps arrête la pose de câbles sous-marins entre le Royaume-Uni et la France • The Register

Des vents forts et une mer agitée ont retardé le déploiement d’un nouveau câble de fibre sous-marin passant sous la Manche pour connecter les centres de données en France et au Royaume-Uni.

Le câble – appelé CrossChannel Fiber – doit relier les centres de données d’Equinix à Londres et Paris via Brighton sur la côte sud de l’Angleterre et Veules-les-Roses près de Dieppe.

Les travaux devaient commencer cette semaine, mais l’arrivée des tempêtes d’automne a suspendu les extensions de câble jusqu’à ce que le temps se calme.

Une fois terminé, CrossChannel Fiber sera le premier projet de fibre optique sous-marine à être posé à travers la Manche depuis près de 20 ans. Fabriqué par Crosslake Fiber et terminé dans les centres de données Equinix, le câble de 520 km devrait être capable de fournir plus de 20 téraoctets par paire de fibres, dont 96.

Les auteurs du projet affirment qu’il fournira le réseau de fibre à latence la plus faible entre les capitales de l’Angleterre et de la France. Il devrait être prêt à être mis en service plus tard cette année.

Un porte-parole de Crosslake Fiber, qui travaille avec Equinix sur le projet, a déclaré : « Nous avons actuellement un jour ou deux de retard en raison des conditions météorologiques, car certaines activités sont sensibles aux conditions météorologiques. [This is] Rien d’anormal pour travailler à l’étranger, [and] Toute pause dans la nature.

Ils ont ajouté: “Aucun des câbles sous-marins n’a été posé. Les débarquements à terre sont sensibles aux conditions météorologiques car nous avons besoin de navires qui peuvent essentiellement naviguer par eux-mêmes, nous attendons donc une fenêtre pour le faire à Brighton.”

READ  Mélanie Laurent à l'affiche du film n'est pas une force française avec laquelle compter

Les travaux devaient commencer lundi et, si le temps le permet, dureraient environ trois semaines.

Dans d’autres nouvelles du câble, le consortium 2Africa – qui comprend China Mobile International, Facebook, Orange, Telecom Egypt et Vodafone – a réussi à ajouter un autre segment de son câble sous-marin appelé 2Africa PEARLS, qui relie l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

Aujourd’hui, il a confirmé que l’alliance 2Africa a étendu sa portée dans le golfe Persique, l’Inde et le Pakistan, sans être gênée par les systèmes météorologiques en évolution rapide qui balaient l’Atlantique.

Cela porte la longueur totale du système de câbles 2Africa à plus de 45 000 km, ce qui en fait « le plus long système de câbles sous-marins jamais déployé ».

Kevin Salvadori, vice-président de l’infrastructure réseau chez Facebook, l’un des auteurs du projet, a expliqué que l’Afrique est « le continent le moins connecté, avec seulement un quart de ses 1,3 milliard d’habitants connectés à Internet ».

« Le système de câbles sous-marins 2Africa fournira près de trois fois la capacité totale du réseau de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Plus tôt ce mois-ci, le dernier câble sous-marin transatlantique de Google a finalement été amené à terre à Cornwall, plus d’un an après que Megacorp a révélé son intention de relier le Royaume-Uni et les États-Unis.

L’arrivée du câble Grace Hopper – du nom d’un pionnier de l’informatique – a permis à une paire de 16 fibres (32 fibres) financées par Google de l’amener à terre près de Bude sur la pittoresque côte nord de Cornwall. ®

READ  Cinquième. Le Prix de Saint Aubin les Elbeuf à Vincennes ce vendredi 25 décembre 2020. - Angers Info

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer