Home Sports Le chef du monde d'athlétisme demande que les Jeux olympiques de 2020...

Le chef du monde d'athlétisme demande que les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo soient reportés en raison des craintes du coronavirus

94
0
Le chef du monde d'athlétisme demande que les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo soient reportés en raison des craintes du coronavirus

Délivré le: Modifié:

Le chef de l'athlétisme mondial, Sebastian Coe, a demandé que les Jeux olympiques de 2020 soient reportés à Tokyo, estimant qu'il n'est "ni possible ni souhaitable" de tenir les Jeux alors que le monde combat la pandémie actuelle du virus corona.

Coe a fait ces commentaires dans une lettre au président du Comité International Olympique (CIO) Thomas Bach avant la réunion du CIO dimanche. Lors de la réunion, le CIO a déclaré qu'il tiendrait des discussions, y compris une option pour réinitialiser la date de début du 24 juillet ou même déplacer les Jeux d'un an ou plus. Une décision sur l'avenir des Jeux sera prise dans les quatre prochaines semaines, a-t-il précisé.

Les appels à reporter les Jeux sont montés en flèche ces derniers jours alors que le coronavirus mortel continue de se propager pays après pays. Le Canada a annoncé dimanche qu'il n'enverrait pas d'équipes cet été, et l'Australie a dit à ses athlètes de se préparer pour les Jeux olympiques de 2021.

Lundi, le Premier ministre japonais Shinzo Abe – qui insiste depuis des semaines sur le fait que son pays accueillera les Jeux olympiques de 2020 en juillet – a admis que le report de l'événement pourrait devenir "inévitable".

& # 39; Prendre une décision tous les jours & # 39;

Certains athlètes pensent que le CIO a besoin de plus de temps pour décider si les Jeux se poursuivront cette année ou non. Le marin argentin Santiago Lange, qui est candidat à une septième performance olympique, a déclaré à Reuters: "Il est temps d'être ensemble et je pense que la seule solution est de prendre la décision tous les jours et d'annuler les Jeux, nous avons encore du temps. "

"Je suis absolument certain que le Comité international olympique, le gouvernement du Japon ou l'organisation au Japon (TOCOG) plus l'Association internationale de la santé (OMS) n'accueilliront pas les Jeux olympiques s'il y a un risque de la part d'un des participants, dit-il.

Depuis l'épidémie de coronavirus en Chine, plus de 14 600 personnes sont mortes dans le monde. L'épicentre est désormais situé en Europe.

(FRANCE 24 avec AFP, REUTERS)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here