sport

« L’aventurier de l’environnement » français court 100 marathons climatiques

Paris : Un Français de 30 ans court 100 marathons en plusieurs jours pour sensibiliser à l’empreinte carbone des grands événements sportifs.

« Je fais de mon corps ce que nous faisons de la planète », a déclaré Nicholas Vandenelsken, qui se qualifie lui-même d' »aventurier de l’environnement ». Agence France Presse A son arrivée à Paris pour son 84e marathon, après avoir traversé 10 régions depuis le 3 septembre.

Son itinéraire de marathon de 42,2 kilomètres (26,2 milles) est comme un cœur lorsqu’il est vu sur une carte de France.

Vandenelsken – actif dans deux associations dédiées à la sensibilisation au climat dans le sport – a rencontré des enfants, des associations et des agriculteurs en cours de route.

A Paris, il a rencontré la ministre française des Sports, Amélie Odea-Castéra, lui disant : « Le sport est un levier incroyable pour toucher le plus grand nombre.

« Avec ma force mentale et mon entraînement, je peux m’en sortir », a déclaré à l’AFP Vandenelsken, dont la condition physique était contrôlée par des médecins avant le lancement.

Mais, a-t-il ajouté, « je ne conseillerais à personne de courir un marathon de 100 m en 100 jours, car je m’attends à ressentir l’effet sur mes articulations dans cinq ou 10 ans. »

Vandenelsken a programmé ses tournées pour coïncider avec la Coupe du Monde de la FIFA au Qatar, qui a été critiquée, entre autres, pour son empreinte carbone.

Mais il a déclaré à l’AFP que ses craintes allaient au-delà d’un événement majeur.

« Toutes ces grandes organisations devraient d’abord penser au respect de l’intégrité de la nature avant de penser au sport, avant de penser à l’argent », a-t-il déclaré.

READ  Stan Wawrinka : le triple champion du Grand Chelem exclu de Wimbledon en raison d'une blessure au pied | l'actualité du tennis

Parmi les mesures concrètes, Vandenelsken a déclaré qu’il aimerait voir des quotas de transport pour les grands événements tels que la course cycliste du Tour de France, et réorganiser les infrastructures sportives existantes plutôt que de les construire à partir de zéro.

« Mon objectif est de faire voter une loi », a-t-il déclaré à l’AFP.

Son dernier marathon le conduira à Valenciennes, dans le nord de la France, le 10 décembre.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer