science

L’avenir de la Terre et de l’univers

Il y a souvent une tendance à la tristesse dans l’espèce humaine. Siècle après siècle, le désastre est toujours annoncé.

Souvenons-nous du Moyen Âge, où certains pensaient à la catastrophe de l’an 1000 qui, bien entendu, n’a pas eu lieu. Souvenons-nous, il n’y a pas si longtemps, lorsque nous avons annoncé la catastrophe de l’an 2000 qui ne s’est manifestement pas produite. Rappelons-nous encore une période plus récente, en 2012, où certains prédisaient la fin, des hommes et de la Terre, qui n’a pas eu lieu.

Essayons donc de voir ce qui va se passer, sachant que l’homme est apparu sur Terre il y a relativement peu de temps. Ainsi, nous ne pouvons pas prétendre être là pour l’éternité. Probablement un jour sur Terre, l’homme n’y sera plus. Probablement un jour, sur Terre, la vie n’existera plus. Et puis, au-delà de ce qui peut être probable, la Terre elle-même a une durée de vie limitée et le Soleil autour duquel nous tournons, a aussi une existence finie, comme les étoiles en général.

En d’autres termes, la grande leçon de la science moderne est l’évolution des objets: ils naissent, ils vivent, ils meurent. Mais il ne faut pas en désespérer, car c’est grâce au fait qu’un certain nombre d’objets meurent qu’une nouvelle vie apparaît.

Pour comprendre cela, André Brahic propose d’explorer trois thèmes. Le premier est, qu’en est-il de la vie humaine, d’une part, et de la vie en général, sur Terre? Quel est son avenir? Le second est quel est l’avenir de la Terre et du Soleil, et plus généralement, des étoiles? Et enfin le troisième, quel avenir de l’univers?

READ  Le système solaire a un autre plan

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer