Top News

L’Australie souffle dans la moitié ouest de l’Inde, l’Angleterre et l’Afrique reviennent

émis en :

Wellington (Nouvelle-Zélande) (AFP) – L’Australie, favorite du championnat, a subi un revers majeur mardi à la veille de son match de demi-finale de la Coupe du monde féminine contre les Antilles, la candidate Elise Perry perdant sur blessure.

La capitaine Meg Lanning a confirmé que le sextuple champion se passera de Berry, qui a souffert de spasmes au dos lors de la victoire en phase de groupes contre l’Afrique du Sud la semaine dernière.

Annabelle Sutherland, 20 ans, devrait remplacer Berry, 31 ans, en demi-finale de mercredi, comme elle l’a fait contre le Bangladesh vendredi dernier, lorsque l’Australie a réalisé un record de sept sur sept en phase de groupes.

Lanning Berry ne sera pas exclu de la compétition s’il s’est qualifié pour la finale de dimanche à Christchurch contre l’Afrique du Sud ou l’Angleterre, qui se retrouveront jeudi.

« Elle a touché un peu le filet et se sentait bien, mais elle n’était certainement pas en mesure, malheureusement, de performer au niveau requis », a déclaré Lanning.

« Nous continuerons à l’évaluer au fur et à mesure si nous voulons progresser, mais l’équipe et l’équipe sont très concentrées sur demain et s’assurent que nous jouons notre meilleur match car tout le reste n’est pas pertinent. »

Perry a remporté les numéros 3-22 contre les Antilles deux semaines plus tôt, dans une victoire à sept guichets avec près de 20 frais généraux, typique de leur performance dominante en tournoi.

L’équipe des Caraïbes a dépassé les attentes en se qualifiant pour la quatrième place en demi-finale.

READ  France Télévisions & TF1 réclament une compensation pour le transfert gratuit de Canal+ - TBI Vision

Leur avance a atteint la dernière balle du dernier match de groupe dimanche lorsque l’Afrique du Sud a largement évincé l’Inde, déclenchant une célébration bruyante à l’hôtel de l’équipe des Antilles.

Expérience à élimination directe

L’Angleterre, championne en titre, poursuivra son élan lors du match de jeudi à Christchurch – une rediffusion des demi-finales de 2017 – après avoir remporté quatre matchs de suite après avoir perdu ses trois premiers.

La capitaine anglaise Heather Knight pense que l’expérience de son équipe en jouant au « cricket à élimination directe » dans la seconde moitié de la phase de groupes – ils ne peuvent pas se permettre de perdre un match s’ils se qualifient – est inestimable.

« Avoir cette mentalité pour vous mettre la pression, et si vous perdez, nous l’avons depuis un moment maintenant », a déclaré Knight.

« Donc je pense que ce serait une chose vraiment utile pour nous. »

L’Afrique du Sud, deuxième, n’a perdu qu’un seul match contre l’Australie, en phase de groupes.

Leur équipe percutante, dirigée par Laura Wolfhardt, fantasmera sur ses chances de renverser la vapeur face à l’Angleterre, qui a su les devancer de deux guichets avec deux balles à revendre sur la même scène en 2017.

Wolvaardt a pillé 433 points avec une moyenne de 61,85 dans le championnat, plus que toute autre raquette. L’Australien Lanning vient ensuite avec un score de 358 en 59.66.

Astor Abel

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer