Tech

L’argent seul ne peut pas résoudre la crise des immigrants du canal – la coopération et la technologie sont possibles

L’appel zoom de Priti Patel mardi soir a ajouté 54 millions de livres sterling aux 142 millions de livres sterling que la Grande-Bretagne a déjà fournis à la France pour lutter contre l’immigration illégale à travers la Manche au cours des six dernières années.

La ministre de l’Intérieur et son homologue français, Gerald Darmanin, ont accepté de remettre l’argent supplémentaire car le nombre de migrants arrivant au Royaume-Uni cette année a dépassé le total de 8 417 de l’année dernière pour faire de 2021 une autre année record.

L’argent servira à doubler le nombre de policiers français sur les plages à 200 par jour, à augmenter la surveillance par drones, caméras de surveillance et autres technologies sur une zone plus large de la côte française, ainsi qu’à collecter des renseignements supplémentaires.

Cela s’ajoute à une injection de fonds similaire de 28 millions de livres sterling il y a à peine neuf mois en octobre 2020 – encore une fois pour doubler le nombre de gendarmes sur les plages et augmenter la surveillance sur la côte.

Mais même avant cela, entre 2015 et juin 2020, la Grande-Bretagne a remis aux Français un total de 114 millions de livres, et Theresa May, alors ministre de l’Intérieur, a consenti, en 2018, 44,5 millions de livres aux Anglo-Français. Un centre de renseignement pour cibler l’immigration illégale et les trafiquants d’êtres humains.

Une partie de cet argent a également été dépensée pour des clôtures, des vidéosurveillances et des technologies de détection à Calais et dans d’autres ports de la Manche ainsi que des centres d’accueil de migrants pour tenter de les persuader de demander l’asile en France ou dans d’autres pays de l’UE.

READ  Les flics d'Odyssey retardent indéfiniment la console jusqu'à ce que la version PC soit corrigée

Il y a eu quelques succès. Le nombre de migrants arrêtés par la France avant d’entrer en mer a triplé par rapport à l’année dernière à plus de 7 500 cette année, avec près de 50% de ceux qui tentent de quitter la France arrêtés. Grâce à une meilleure coopération en matière de renseignement et de police, environ 300 passeurs ont été arrêtés.

Cependant, le nombre de migrants arrêtés par la France en mer a déjà diminué, selon les députés, tandis que le nombre d’arrivées au Royaume-Uni a doublé cette année par rapport à la même période en 2020. Rien que lundi, on a enregistré un record quotidien de 430 migrants. Arrivée au Royaume-Uni.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer