Tech

l’accusation fait appel du jugement du russe Vinnik

Le parquet a fait appel de la décision du tribunal pénal qui a libéré le Alexandre Vinnik pour cyberattaques, mais l’a condamné à cinq ans de prison pour blanchiment de fonds bitcoin récupérés, a déclaré mardi le parquet de Paris à l’AFP.

L’un des avocats de la Russie, Me Frédéric Bélot, a pour sa part annoncé à l’AFP qu’il n’avait fait appel que de la condamnation de son client à cinq ans de prison. Au cours du procès, l’accusation a demandé 10 ans de prison contre Alexander Vinnik, l’appelant “Pirate d’envergure internationale”, “pionnier” cyberattaques et “Conducteur” Le ransomware Locky, qui a fait près de 200 morts en France entre 2016 et 2018. Le tribunal a publié le 7 décembre la libération de treize des quatorze infractions pour lesquelles le Russe de 41 ans a été jugé pendant une semaine en octobre, estimant qu ‘«il n’était pas responsable des cyberattaques. “Toutes ces allégations tombent, car Alexander Vinnik n’a rien à voir ni de près ni de loin”, s’est réjoui à l’issue du jugement Me Bélot.

Blanchiment d’argent et extorsion

Alexander Vinnik, en revanche, a été condamné à cinq ans de prison pour blanchiment des sommes résultant d’extorsions via le logiciel Locky et à une amende de 100 000 euros, bien moins que l’amende maximale de 750 000 euros exigée par le parquet. Le logiciel malveillant Locky a chiffré les données sur les systèmes informatiques, les rendant inaccessibles à moins que vous n’ayez payé une rançon de crypto-monnaie pour obtenir une clé de déchiffrement. Entre 2016 et 2018, elle a fait près de 5700 victimes dans le monde, et aurait causé des dommages estimés en 2018 à près de 135 millions d’euros. Alexander Vinnik a soutenu tout au long du procès qu’il avait “Rien à voir avec ce virus” et s’est présenté comme “Simple opérateur indépendant” pour la plateforme BTC-e, haut lieu du blanchiment d’argent, sur laquelle les rançons ont été payées.

READ  Ubisoft crée Star Wars en monde ouvert

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer