Economy

La Turquie retirée de la liste rouge de la France pour COVID-19

La France a retiré la Turquie de sa liste rouge des pays qui ont imposé des restrictions de voyage au milieu de la pandémie de coronavirus.

Ali Onaner, ambassadeur de Turquie à Paris, a déclaré sur Twitter que la Turquie était passée du rouge à l’orange dans la liste des restrictions de voyage françaises.

Le processus de quarantaine obligatoire de 10 jours pour les voyageurs de Turquie vers la France a été annulé.

La Turquie attend également la reprise des vols de ses plus grandes sources touristiques, comme la Russie et le Royaume-Uni

La France a classé les pays selon leur état de santé et leur niveau de vaccination dans la population générale. La liste est divisée en rouge, orange et vert.

Les restrictions de voyage ne s’appliquent pas aux personnes en provenance des pays de la liste verte. Les passagers qui souhaitent entrer en France à partir de la liste verte ne sont tenus de passer un test COVID-19 que s’ils n’ont pas été vaccinés.

Les personnes qui souhaitent visiter la France de la liste orange et se faire vacciner contre le virus n’ont pas besoin d’indiquer le motif de leur entrée dans le pays, mais doivent soumettre un résultat de test négatif.

La France a assoupli mercredi plusieurs restrictions, car les autorités ont déclaré qu’il n’était plus toujours obligatoire de porter des masques à l’extérieur et ont suspendu un couvre-feu nocturne de 8 mois en raison du coronavirus ce week-end.

L’annonce surprise intervient alors que la France enregistre environ 3 900 nouvelles infections virales par jour, contre 35 000 lors du pic de mars-avril.

READ  Apple déçoit avec les ventes d'iPhone malgré des résultats meilleurs que prévu

D’autre part, la Turquie a signalé une moyenne de moins de 6 000 cas quotidiens au cours des derniers jours alors qu’elle intensifiait sa campagne de vaccination.

Le pays a fourni plus de 37 millions de doses de vaccins COVID-19 depuis qu’il a lancé une campagne de vaccination de masse à la mi-janvier.

Environ 14 millions de personnes ont été complètement vaccinées et 23 millions de personnes ont reçu la première dose.

Le ministre de la Santé Fahrettin Koca a annoncé sur Twitter que 1,42 million de doses avaient été enregistrées en une seule journée mercredi.

Alors que de nouvelles doses arrivent, le pays de 84 millions d’habitants a annoncé cette semaine que tous les travailleurs inscrits au système de sécurité sociale de l’État – ainsi que toute personne de plus de 35 ans – sont éligibles pour le vaccin. Des unités mobiles de vaccination ont été envoyées dans les zones industrielles pour aider à accélérer la campagne de vaccination.

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer