World

La Turquie décide d’expulser les États-Unis et neuf autres émissaires

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré avoir ordonné que 10 ambassadeurs, dont ceux des États-Unis, de la France et de la Nouvelle-Zélande, soient déclarés persona non grata, mais le ministère turc des Affaires étrangères a déclaré qu’il n’avait encore rien entendu d’officiel par les canaux officiels.

Recep Tayyip Erdogan a déclaré que les 10 ambassadeurs « devraient être déclarés persona non grata à la fois ».
Photo: Agence Anadolu 2021 via Agence France-Presse

Cela fait suite à une déclaration des émissaires appelant à la libération immédiate du militant Othman Kavala.

Il a été emprisonné pendant plus de quatre ans pour des manifestations et des tentatives de coup d’État, bien qu’il n’ait pas été condamné.

Une personne indésirable peut retirer son statut diplomatique et entraîne souvent l’expulsion des envoyés ou la révocation de leur reconnaissance.

La déclaration de cette semaine sur Kavala est venue conjointement des ambassades des États-Unis, du Canada, de France, de Finlande, du Danemark, d’Allemagne, des Pays-Bas, de Nouvelle-Zélande, de Norvège et de Suède.

Le Conseil de l’Europe, le principal organisme de surveillance des droits de l’homme en Europe, a lancé un ultimatum à la Turquie pour qu’elle tienne compte de la décision de la Cour européenne des droits de l’homme de libérer Kavala dans l’attente de son procès.

Le ministère néo-zélandais des Affaires étrangères et du Commerce a déclaré qu’il était au courant des rapports des médias et des commentaires faits par le président turc. Cependant, elle a déclaré que tant qu’elle n’aurait pas entendu quoi que ce soit d’officiel par les canaux officiels, elle ne ferait aucun commentaire.

READ  Une mystérieuse maladie frappe les pêcheurs sénégalais

Erdogan a déclaré samedi à une foule à Eskisehir que les ambassadeurs « n’osent pas venir au ministère turc des Affaires étrangères et donner des ordres ».

Il a dit : « J’ai donné l’ordre nécessaire à notre ministre des Affaires étrangères et j’ai dit ce qu’il fallait faire. Ces dix ambassadeurs devraient être déclarés persona non grata à la fois. Vous les résoudrez immédiatement.

Cependant, ce qui va se passer maintenant n’est pas encore clair.

Les médias turcs ont cité Erdogan disant que les émissaires devraient soit comprendre la Turquie, soit partir.

Jusqu’à présent, les ambassadeurs n’ont reçu que peu de réponses, bien que le ministère norvégien des Affaires étrangères ait déclaré à Reuters que son envoyé « n’avait rien fait pour justifier son expulsion ».

Le ministère des Affaires étrangères a convoqué mardi les ambassadeurs pour protester contre leur déclaration « irresponsable » sur le cas de Kavala.

Le communiqué des ambassades avait critiqué le « retard continu » du procès d’Osman Kavala, qui « jete une ombre sur le respect de la démocratie, de l’état de droit et de la transparence dans le système judiciaire turc ».

Il appelle à une solution rapide et appelle « la Turquie à obtenir sa libération immédiate ».

Kavala a été acquitté l’année dernière des accusations liées à des manifestations nationales en 2013, mais a été de nouveau arrêté presque immédiatement.

L’acquittement a été annulé et de nouvelles charges ont été ajoutées dans le cadre de la tentative de coup d’État militaire contre le gouvernement d’Erdogan en 2016.

Kavala nie les actes répréhensibles et les critiques du gouvernement d’Erdogan disent que son cas est un exemple de répression généralisée contre l’opposition.

READ  Daniela Elser: le palais de Buckingham entouré de secret au milieu du drame sur la santé de Queen

Plus tôt cette semaine, Erdogan a défendu le système judiciaire turc en déclarant : « J’ai dit à notre ministre des Affaires étrangères : nous ne pouvons pas nous permettre le luxe d’organiser cette loterie dans notre pays. Pouvez-vous donner une telle leçon à la Turquie ? Nous le sommes ?

– BBC/RNZ

Lothaire Hébert

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer