Tech

La très attendue RS3 d’Audi se dévoile sous la forme d’une trappe de 300 kW – Actualités

Après beaucoup d’anticipation, Audi a enfin enlevé les couvertures des nouveaux modèles RS3 Sportback et berline, et l’appariement semble être tout ce que nous espérions.

Malgré le resserrement des normes d’émissions dans le monde, il semble qu’Audi ait voulu faire ses adieux (probablement) à son moteur cinq cylindres bien-aimé et n’a ajouté aucune technologie ou puissance hybride supplémentaire d’ailleurs.

Cliquez ici pour voir toutes les annonces Audi RS3 sur DRIVEN

En termes d’apparence, le nouveau RS3 n’est pas très différent de son prédécesseur, mais tout semble être plus en relief. Aux deux extrémités, il y a une paire de lampes matricielles à LED et les entrées d’air sont légèrement plus grandes.

À l’intérieur, cela correspond à ce que nous attendons des performances d’Audi, et de nombreuses surfaces sont recouvertes d’Alcantara. Il obtient également le petit sélecteur de vitesse douteux que nous avons vu pour la première fois sur la VW Golf 8.

Dans cette nouvelle génération de RS3, le moulin turbo de 2,5 litres produit 299 kW et 500 Nm de couple. Ce chiffre de puissance reste inchangé par rapport à la dernière génération, mais obtient 20 Nm supplémentaires.

Comme pour tous les nouveaux modèles Audi RS, la puissance est transmise aux quatre roues via une transmission à double embrayage S-Tronic à sept rapports.

Bien qu’elle ne soit pas aussi puissante que la trappe A45 suralimentée de 310 kW d’AMG, Audi affirme que la RS3 atteindra 100 km/h en seulement 3,8 secondes, soit 0,1 seconde de moins que sa rivale allemande.

READ  Pokemon GO : calendrier des raids d'août 2021

Cela en fait le véhicule le plus rapide de la catégorie des voitures à hayon et affiche également une vitesse de pointe de 290 km/h lorsqu’il est équipé du pack RS Dynamic en option.

La plus grande nouveauté sur le plan des performances est sans doute le fait qu’Audi a remplacé le différentiel traditionnel sur l’essieu arrière par le RS Torque Splitter. On dit que cela permet plus de contrôle.

En plus de réduire le résultat net et de rendre la trappe chaude plus rapide dans les virages, cette nouvelle unité permet le « mode dérive », où 100 % de la puissance peut être envoyée aux roues arrière.

En termes de suspension, le nouveau RS3 se situe environ 10 mm plus bas que le S3 et 25 mm plus bas que l’A3. Dans la configuration standard, des disques de frein de 375 mm et 310 mm sont installés, mais peuvent être remplacés par des disques en céramique de 380 mm à l’avant si les clients le souhaitent.

Les prix et les spécifications locales n’ont pas encore été annoncés par Audi New Zealand, mais nous pouvons imaginer que nous verrons ce nouveau RS3 débarquer dans les premiers mois de 2022.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer