sport

La saison des Ludogorets a commencé et le premier obstacle vient de l'autre côté de la mer Noire

Alors que l'Europe attend de savoir dimanche qui sera l'adversaire de l'Espagne lors de la finale de l'Euro 2024, pour les principaux clubs des nations les moins footballeuses, la saison commence officiellement.

Malheureusement, la Bulgarie fait également partie des pays les plus modestes et, avant même la fin du Championnat d'Europe, deux de nos clubs ouvriront leur carrière sur la scène internationale.

Il s'agit de Ludogorets et Botev (Plovdiv), les 13 fois champions ouvrant officiellement la saison de leurs clubs, qui affrontent ce soir les champions géorgiens Dynamo (Batumi) lors du premier tour de qualification de la Ligue des champions.

Le match commence à 21h00 et vous pouvez le regarder sur la chaîne Diema Sport en plus de le suivre en direct sur Dir.bg.

Compte tenu de son coefficient élevé à ce stade, Ludogorets était logiquement placé dans le tirage au sort, mais force est de constater qu'il a tiré au sort l'un des adversaires les plus désagréables.

Bien sûr, l'équipe locale reste la favorite de cette rencontre, et en gardant à l'esprit le facteur domicile, Razgrads cherchera à se forger une solide avance avant de se rendre à la Perle de la mer Noire en Géorgie dans une semaine.

Photo de : BTA

Il s'agit de la ville de Batoumi, située en ligne droite juste en face de la ville de Bourgas, de l'autre côté de la mer Noire, qui fut connue pendant de nombreuses années comme la Vegas du Caucase en raison du grand nombre de casinos, mais pour Depuis plusieurs années, cette ville a aussi sa fierté sportive.

READ  Sûrs de leur force dans le Chaudron, les Bretons prennent la tête de la Ligue 1 ... Revivez ce net succès (0-3) avec nous

Bien que son histoire remonte à plusieurs siècles, le Dinamo local, comme d'autres clubs géorgiens, porte le nom de Tbilissi, fait partie des clubs traditionnels de l'URSS et a même remporté le titre du KNK en 1981.

Le club de Batoumi appartient au gouvernement de la République autonome d'Adjarie depuis près de 30 ans, ce qui représente des saisons d'errance entre le premier et le deuxième niveau du football géorgien.

La Renaissance arrive en 2019. Le Dinamo remporte à nouveau une promotion parmi l'élite et le gouvernement local cède toutes les actions du club à la grande entreprise « Linix Group » pour 49 ans.

Ainsi, les investissements se poursuivent à Batoumi, le stade moderne d'une capacité de 20 000 places, où le club accueillera dans une semaine Ludogorets, en plus des succès sur le terrain.

Depuis le changement de propriétaire, le Dinamo a remporté deux titres et terminé deuxième trois fois en cinq saisons, devenant ainsi un habitué des compétitions interclubs européennes, mais sans grand succès. Au cours de ces cinq saisons, le club de Batoumi a enregistré des victoires sur seulement deux adversaires : Trey Benny de Saint-Marin et BATE de Biélorussie.

Le Dinamo est fier que Naples ait remarqué Hvika Kvarazilia dans l'équipe de cette équipe. Mais les noms d'un groupe d'étrangers apparaissent dans la composition du héros géorgien. Cinq Brésiliens, un Espagnol, un Portugais, un Serbe, un Sénégalais, un joueur comorien, un Gambien, plus l'Albanais Yrdi Mara, brièvement passé par le Pérou.

Ludogorets est clairement le favori de ce match, mais cela devra être confirmé sur le terrain de Razgrad ce soir.

READ  Tuchel s'est transformé en Mourinho et a attaqué les joueurs du Bayern

Cependant, la tradition n'augure rien de bon, car jusqu'à présent, les clubs bulgares ont rencontré les représentants géorgiens à trois reprises, et les représentants indigènes continuent à trois reprises.

Ludogorets a remporté deux victoires contre Torpedo (Kotesi), Botev (Plovdiv) deux victoires contre le Dinamo (Tbilissi) et Levski deux victoires contre Sioni, avant d'accéder à la phase de groupes de la Ligue des champions.

Bien entendu, nous n'incluons pas ici les deux cas où le Dynamo (Tbilissi) a éliminé le Slavia et la capitale Lokomotiv, mais alors en tant que représentant de l'URSS et non de la Géorgie.

Aujourd'hui, c'est au tour de Ludogorets de poursuivre la séquence d'invincibilité des clubs locaux.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer