science

La première photographie aérienne couleur de Mars prise par l’hélicoptère Creative Mars

Au moment de cette image, Ingenuity était à 17 pieds (5,2 mètres) au-dessus de la surface et se balançait (en déplaçant le champ de vision de la caméra vers le haut) afin que l’hélicoptère puisse commencer à le translater à 7 pieds (2 mètres) vers l’ouest – loin du Rover. . (Photo de la NASA)

(NASA) – Il s’agit de la première image couleur de la surface martienne prise par un engin aérien alors qu’elle s’élevait.

Un hélicoptère Ingenuity Mars l’a capturé avec une caméra couleur lors de son deuxième test en vol réussi le 22 avril 2021.

Au moment de cette image, Ingenuity était à 17 pieds (5,2 mètres) au-dessus de la surface et se balançait (en déplaçant le champ de vision de la caméra vers le haut) afin que l’hélicoptère puisse commencer à le translater à 7 pieds (2 mètres) vers l’ouest – loin du Rover. .

L’image, ainsi que l’encart montrant un gros plan d’une partie des trajectoires de Mars et des caractéristiques de surface de Mars, montre l’utilité d’explorer le terrain martien d’un point de vue aérien.

Les divergences d’enroulement parallèles dans la surface révèlent la bande de roulement du rover à six roues. La ténacité elle-même est située au-dessus du centre, à l’extérieur du cadre. Le Wright Brothers Field est près de l’ombre de l’hélicoptère, en dessous du centre, avec le point de décollage de l’hélicoptère directement sous l’image.

Une partie des aires d’atterrissage sur deux des quatre jambes d’atterrissage de l’hélicoptère peut être vue sur les côtés gauche et droit de l’image, et une petite partie de l’horizon peut être vue dans les coins supérieurs gauche et droit.

La caméra couleur haute résolution Ingenuity est montée dans le fuselage de l’hélicoptère et orientée à 22 degrés sous l’horizon, et dispose d’un capteur de 4208 x 3120 pixels.

READ  Coronavirus: un homme atteint de COVID-19, soupçonné d'avoir des liens avec des gangs, est autorisé à s'isoler à la maison

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer