Tech

La première greffe de cerveau d'Elon Musk a échoué

Le premier implant cérébral humain du milliardaire Elon Musk a mal fonctionné après que plusieurs fils enregistraient l'activité neuronale prélevée dans le cerveau, a annoncé mercredi la startup, citant la publication américaine. La colline.

La société a expliqué dans un article de blog que les fils avaient été retirés dans les semaines qui ont suivi l'opération chirurgicale de fin janvier au cours de laquelle des dispositifs Neuralink ont ​​été implantés dans le cerveau de Noland Arbaugh, 29 ans.

Cela a réduit le nombre d'électrodes efficaces et la capacité d'Arbaugh, tétraplégique, à contrôler un curseur d'ordinateur à l'aide de son cerveau.

« En réponse à ce changement, nous avons modifié l'algorithme d'enregistrement pour qu'il soit plus sensible aux signaux de la population neuronale, amélioré les techniques pour traduire ces signaux en mouvements de curseur et amélioré l'interface utilisateur », note Neuralink.

Selon l'entreprise, les modifications ont abouti à une « amélioration rapide et soutenue » du nombre de bits par seconde, une mesure de la vitesse et de la précision du contrôle du curseur, dépassant les performances de l'Arbo d'origine.

Bien que le problème ne semble pas poser de risque pour la sécurité du receveur, Neuralink aurait lancé l'idée de retirer son implant.

La société a également confirmé à la FDA qu’elle pensait avoir une solution au problème des implants Arbo.

L'implant a été posé il y a un peu plus de 100 jours. Dans le billet de blog, la société vante la capacité d'Arbo à jouer à des jeux PC en ligne, à surfer sur le Web, à diffuser en direct et à utiliser d'autres applications « tout en contrôlant le curseur avec votre esprit ».

READ  Allemagne: un meurtrier confus grâce à Alexa, l'enceinte connectée d'Amazon

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer