sport

La mort des Cinq Nations a remporté le demi de mêlée France Danos

Émis en :

Béziers (France) (AFP) – L’ancien club de Béziers a annoncé aujourd’hui, lundi, que la moitié de l’ancien joueur français Pierre Danos, l’un des membres de deux équipes consécutives des Cinq Nations, est décédée à l’âge de 93 ans.

Danos a fait ses débuts en 17 essais à Buenos Aires en 1954, marquant un drop goal lors d’une victoire 22-8 contre l’Argentine.

Il a marqué un autre but important lors du premier test contre l’Afrique du Sud au Cap en 1958.

Le coup de pied a assuré un match nul 3-3 lors du premier test, ce qui ressemblait à une victoire pour les Français qui ont remporté le deuxième test 9-5, avec Danos à nouveau au poste d’arrière, pour assurer la série.

Il faisait partie intégrante de l’équipe de France qui a remporté les Cinq Nations en 1959, puis a disputé les deux premiers matches l’année suivante lorsque la France a partagé le titre avec l’Angleterre.

Un match nul 3-3 avec les Anglais au stade de Colombes devait prouver son dernier test alors qu’il était étouffé par l’agressivité défensive de son homologue Dickie Jeeps.

Dans des conditions mûres pour l’Anglais, les jeeps le poursuivaient avec une telle obstination que l’écrivain français Antoine Blondin disait qu’elles ressemblaient à « un escargot et sa coquille ».

Danos a été laissé de côté pour les matchs restants lorsque la France a battu le Pays de Galles à Cardiff et battu l’Irlande à Paris, pour ne plus jamais participer.

Mais son moment décisif avec Béziers, qui lui a assuré son statut légendaire dans le rugby français, était encore à venir.

READ  Open de tennis de Miami : les Britanniques Cameron Norrie et Dan Evans font partie des têtes de série à tomber

Danos a disputé quatre finales du titre français et ne les a remportées qu’une seule fois, en 1961, son but depuis la ligne de touche les emmenant à une victoire 6–3 sur Dax.

Le coup de pied s’est poursuivi dans le folklore du rugby français avec le club accueillant Danos comme le « Prince de Béziers ».

Danos était aussi agile avec sa langue que ses mains et ses pieds, et on se souvient notamment d’avoir dit : « Au rugby, il y a quelqu’un qui joue du piano et quelqu’un qui le bouge ».

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer