Economy

la grève est levée dans les quatre magasins

Tahiti, 31 décembre 2020 – Après huit jours de grève, l’intersyndicale et la direction des magasins Carrefour ont trouvé jeudi un terrain d’entente qui permettra de lever la grève dans les quatre supermarchés. Les deux parties se sont mises d’accord sur un calendrier précis afin d’étudier chaque point de réclamation après les inventaires. Les jours de grève seront bien conservés mais sur six mois. Quant à la journée d’aujourd’hui, elle sera considérée comme un jour férié.

D’abord Carrefour Faa’a, puis celui de Taravao, Arue et Punaauia. Les négociations entre l’intersyndicale et la direction du groupe Wane ont finalement abouti à un protocole d’accord pour mettre fin au conflit. Les deux parties se sont mises d’accord sur un planning précis (date et heure) par magasin afin d’étudier tous les points de réclamation mais après la ruée des inventaires. “ Il s’agit d’établir l’ordre des priorités de gestion pour les différents points et pour les points plus techniques, il peut être nécessaire de prévoir des sessions spécifiques au niveau de l’inspection du travail pour avoir un arbitrage plus neutre » confirme Nancy Wane, directrice générale du groupe.

Une échéance avec la médiation de l’inspection du travail, pour les syndicats, c’était la moindre des choses. «J’ai l’habitude de travailler sur des choses concrètes. Dire que nous nous réunissons pour discuter du premier trimestre ne veut rien dire, nous avons besoin d’une date pour chaque point ” affirme Patrick Galenon, secrétaire général du CSTP / FO.

Même discours pour Chantal Arari, déléguée syndicale du CSTP-FO. «Le planning est très bon, il nous laisse le temps de consulter les salariés, de recueillir leurs attentes et de pouvoir travailler avec les secrétaires généraux et Nancy, indique le syndicaliste. Nous allons faire des propositions concernant la prolongation des horaires ou la grille salariale, car au Carrefour Faa’a nous n’avons pas notre propre grille, nous nous basons sur celle du commerce de détail. ”

READ  la date reportée, mais propose déjà ce samedi

Si l’intersyndicale n’aboutit pas sur la question du paiement des jours de grève, elle obtint que la retenue sur salaire de sept jours de grève soit étalée sur six mois. Quant au huitième jour – c’est-à-dire aujourd’hui – il sera considéré comme un jour de congé payé, a également concédé la direction.

«Pour une fois, ils écoutaient, ils ont fait un premier pas pour les fiches de paie, le 13e mois qu’ils verront, ils échelonnent la retenue des jours de grève, et passent une journée de grève en congé. . Les employés ne se seront pas mis en grève pour rien “ commente Anthonio Temataua, délégué syndical A ti’a i mua.

Les employés des quatre magasins pourront reprendre le travail le samedi 2 janvier. Quant aux grévistes, c’est un immense soulagement. “C’est fini! Je vais passer une bonne année et tous les jeunes qui nous ont suivis aussi, soupire Pasikate Teraimana, délégué syndical Oe à Oe Rima. Notre père Louis Wane a eu la sagesse de faire l’ouverture. Il nous a demandé de faire un geste pour la population qui a besoin de venir faire ses courses pour la fin de l’année. Les négociations se sont très bien déroulées, c’était vraiment super. ” Même satisfaction pour Vaina: “On est super heureux, enfin on est fatigué quand même, mais c’est juste du bonheur, ce qu’on a nous convient, ça nous soulage”.

A partir de samedi les magasins reprendront leur rythme normal, “Dans la sérénité et pour le bien de tous” comme Nancy Wane le souhaite, elle-même soulagée de voir le conflit se terminer quelques heures avant le réveillon du Nouvel An.

READ  Évacuation du parc éolien offshore français pour décoller

Beaumont Lefebvre

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer