sport

La grande colère de Payet

Dimitri Payet n’a guère goûté à son statut de remplaçant ce mercredi lors du match de reprise contre Montpellier. Les Réunionnais l’ont fait savoir lors de sa célébration après son objectif décisif.

L ‘Olympique de Marseille peut souffler. Après avoir très mal terminé 2020, avec pas moins de deux défaites et un nul lors de ses trois derniers matches, le club olympien a entamé la nouvelle année en s’imposant 3-1 face à Montpellier au Vélodrome. Un succès néanmoins difficile à obtenir, les Phocéens ayant en effet dû attendre les dix dernières minutes pour prendre la mesure de l’Héraultais.

Et l’OM peut remercier leurs remplaçants puisque la lumière est venue de deux joueurs entrés en toute fin de match: Valère Germain, coutumier du fait, mais aussi Dimitri Payet, qu’André Villas-Boas n’a pas hésité à reléguer sur le banc au coup d’envoi. Un déclassement qui n’a guère goûté à la Réunion. En témoigne sa réaction après son but décisif – magnifique – alors que les deux équipes étaient encore dos à dos.

Les yeux noirs dirigés vers le banc marseillais, l’index de sa main droite pour mimer la folie, Dimitri Payet courut vers la ligne de touche, semblant prononcer “Fou” à son entraîneur. André Villas-Boas a également admis facilement lors d’une conférence de presse que son joueur était en colère. «Oui, il était un peu énervé parce que c’est un joueur important. C’est toujours une décision difficile pour lui, a-t-il déclaré. Il continuera à travailler, son objectif l’aidera. Sa capacité à faire la différence est claire. Mais je n’ai plus rien à dire, a cependant confié le technicien portugais lors d’une conférence de presse d’après-match. Je suis là pour l’aider à faire de son mieux. “ Mais le technicien portugais pourrait être d’autant plus serein sur ses choix que Nemanja Radonjic, établi à la place de Dimitri Payet a ouvert le score.

READ  Colère froide de Garande: "On ne peut pas laisser passer une performance comme celle-là"

Lisez aussi:
Payet relance l’OM!
Le film du match
Le classement de la Ligue 1

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer